FTF.PF > Actualités > Bonnes pratiques > L’hygiène alimentaire au service du sport

L’hygiène alimentaire au service du sport

Dès son plus jeune âge, l’enfant assimile des informations sur les aliments. Son cerveau enregistre leur valeur calorique et nutritionnelle, ce qui lui permet d’équilibrer spontanément son alimentation par des messages de satiété.

Première règle d’or : pour accompagner une bonne hygiène alimentaire, faites pratiquer un sport par votre enfant. Et n’hésitez pas à montrer l’exemple…

Combien de repas pour un enfant ?

Il est établi que l’enfant a besoin de prendre 4 repas par jour.

 

Le petit déjeuner est le premier repas indispensable pour tenir toute la matinée et éviter un coup de pompe.

Il évite également les grignotages.

Le petit déjeuner est une habitude à prendre dès le plus jeune âge et à conserver toute la vie.

Le midi, optez pour un plat complet (viande et légumes), un yaourt et un fruit.

Difficile de surveiller le repas du midi quand il a lieu à la cantine. Dans ce cas, tenez-vous au courant des menus et compensez le soir.

L’après-midi, un goûter s’impose. Du pain et un laitage sont les éléments essentiels de cette pause qui doit rester un vrai plaisir.

Le soir, la composition du dîner dépendra des autres repas de la journée. Quoiqu’il en soit, il doit être riche en glucides complexes pour pouvoir aborder le jeûne de la nuit.

Alimentation et discipline

Pour combler sa soif, proposez à votre enfant de l’eau ou un jus de fruit. Les boissons sucrées et autres sodas seront réservés à quelques occasions et limités !

Prenez l’habitude de faire manger votre enfant à une table, bien assis. Oubliez le grignotage devant la télé…

Expliquez les atouts d’un aliment en insistant sur ces bienfaits pour la santé : les protéines de la viande pour grandir, les glucides des pâtes pour faire du sport, les vitamines du fruit contre les maladies…

Source : bienchezsoi.net

Related posts

Comment