FTF.PF > Actualités > A la Une > OFC U-17 Championship: 7ème titre pour la Nouvelle-Zélande!

OFC U-17 Championship: 7ème titre pour la Nouvelle-Zélande!

Soirée de gala au stade Pater ce soir où la Nouvelle-Zélande a surclassé la Nouvelle-Calédonie et continue d’asseoir sa domination sur le football océanien en s’imposant sur le score de 7 buts à 0 en finale du Championnat U-17 de l’OFC.

Les 2 équipes s’étant déjà qualifiées pour le mondial en Inde en remportant leur demi-finales respectives mardi soir au stade de Mahina, l’enjeu était donc moindre.  Une victoire permettait toutefois à l’une des deux équipes de décrocher l’étiquette de tête de série lors du Mondial en Inde. Il s’agissait  également pour la Nouvelle-Zélande, de tenter d’obtenir un 6ème titre consécutif, le 7ème au total dans la catégorie U-17.

Les joueurs néo-zélandais ont fait le spectacle et donné une leçon de football à leurs homologues calédoniens devant un public venu nombreux pour l’occasion malgré l’absence des Tama Ura dans cette finale. A noter tout de même la présence d’un tahitien dans cette finale en la personne de Norbert HAUATA, excellent tout au long du tournoi.

Auteur du but de l’ouverture du score (33′) et de  2 passes décisives pour son capitaine Max MATA (62′, 67′), Elijah JUST a éclaboussé la rencontre de sa classe. Liberato CACACE a inscrit un but magnifique (36′) au terme d’une série de dribble sur le côté gauche. Les 3 derniers buts du match ont été inscrits par Matthew CONROY (70′), Charles SPRAGG (72′) et  Matthew PALMER (91′).

Carton plein pour la Nouvelle-Zélande

Pluie de récompenses pour les kiwis aussi bien sur le plan collectif que sur le plan individuel. En effet, en plus de remporter le tournoi, la Nouvelle-Zélande remporte également le titre d’équipe la plus fair-play de la compétition.Avec seulement 2 buts encaissés, Zac JONES est élu “Gant d’Or” et Charles SPRAGG remporte quant à lui 2 t rophées: le “Soulier d’Or” qui récompense le meilleur buteur et le “Ballon d’Or” consacrant le meilleur joueur du tournoi.

 

Interview de Danny HAY, sélectionneur des “All White”.

Quel est votre sentiment après cette belle performance de votre équipe ce soir?

“Je suis très heureux, heureux pour les joueurs avant tout . C’était une performance très aboutie ce soir. Nous voulions finir cette compétition sur une note positive et montrer à tout le monde ce dont nous étions capable et c’est ce qui s’est passé, nous avons produit une un football remarquable.”

 Malgré le titre en jeu vous aviez pris des risques en modifiant votre onze type

 “Nous avons choisi d’aligner des joueurs différents ce soir et modifié légèrement le système de jeu. Nous ne passons que très peu de temps avec ces joueurs au cours de l’année, nous en avons donc appris beaucoup sur chacun d’entre eux au fil de ce tournoi et,  dans le même temps, quel système de jeu nous convenait le mieux.”

Quel est le programme de l’équipe désormais? 

“Nous allons rentré en Nouvelle-Zélande et essayé de mettre en place un programme de préparation en adéquation avec nos objectifs pour cette Coupe du Monde.”

“Les joueurs vont devoir rentrer à la maison et se mettre au travail. Ils doivent se maintenir en forme pour être retenus dans l’équipe qui ira en Inde.

 

 

Interview de Michel CLARQUE, le sélectionneur calédonien:

Ce fut une soirée difficile pour vos joueurs face à la Nouvelle-Zélande

Il y a des défaites qui remettent les têtes à l’endroit, c’est vrai que je sentais qu’il y avait une certaine démobilisation. Après on voit toute la différence entre ceux qui avaient fixé un objectif élevé et le nôtre qui avait déjà été atteint. Je crois qu’avec la façon dont le match a été abordé par les joueurs, j’ai très bien vu que l’histoire allait mal se terminer.

C’était quand même une belle aventure pour votre équipe ce tournoi à Tahiti, n’est-ce pas?

Oui c’est vrai que quand on a vécu une belle aventure comme celle là et que l’on sait déjà qu’avant la finale on est déjà qualifié, on se dit que l’objectif et atteint et puis inconsciemment il y a forcément une démobilisation. Par contre j’ai offert la possibilité à chacune mes joueurs de pouvoir s’exprimer. Maintenant je sais que l’on travaille pertinemment pour le tournoi en Inde et maintenant il faudra en tirer les conséquences et voir ce qu’il en adviendra au niveau du groupe.

Est-ce que vous avez déjà un plan de préparation en tête pour les prochains mois avant la grosse échéance mondiale du mois d’octobre?

Oui de toutes façons après c’est toujours calqué plus ou moins sur le calendrier scolaire parce que tous ces jeunes sont scolarisés. Je vais proposer mon plan de préparation à la Fédération Calédonienne de Football quand je vais rentrer à Nouméa. Après s’il faut réouvrir la sélection à d’autres pourquoi pas, tout est possible. Je crois qu’il faut se donner un certain temps pour revoir ce qui était bon et ce qui était moins bon et puis ensuite travailler sur les 3, 4 mois qui resteront.

Crédit photos: OFC

Related posts

Comment