FTF.PF > Actualités > A la Une > OFC Nations Cup: PNG 2 – 2 TAHITI

OFC Nations Cup: PNG 2 – 2 TAHITI

A défaut d’y mettre la manière, les Toa Aito y ont mis le coeur!Capture d’écran 2016-05-31 à 20.06.24

Au terme d’un match à suspense, menés 2 à 0 à l’heure de jeu, à 10 contre 11, Tahiti parvient à arracher l’égalisation face à la Papouasie Nouvelle Guinée (2-2) dans la dernière demi-heure et conserve la tête de la poule A à l’issue de cette 2ème rencontre de la phase de poule. A noter que les 2 buts tahitiens ont été inscrits par les cousins de la sélection des Toa Aito: Alvin et Teaonui Tehau.

 

Le match

2′ Première occasion pour Tahiti, suite à une passe en profondeur de Tauhiti Keck, Filou marque mais son but est refusé pour une légère position de hors jeu.

9′ Tauhiti Keck est dans tous les bons coups, il tente 2 corners directs consécutifs et oblige le gardien papou à 2 parades.

On a pu voir dès le début de match les différences entre les schémas tactiques des 2 équipes, notamment celui de la sélection tahitienne qui proposait un jeu plus direct que son adversaire. En effet, dès la récupération du ballon, celui-ci était rapidement transmis vers les attaquants, les milieux et défenseurs n’hésitant pas, pour ce faire, à envoyer des longs ballons aériens.

20′ Grosse occasion pour PNG. Suite à une perte de balle plein axe aux 25m, l’attaquant papou est décalé côté gauche de la surface de réparation et place une frappe croisée à ras de terre qui frôle le poteau de Roche.

Les tahitiens souffrent dans la deuxième moitié de la première période. Donovan Bourebare a eu beaucoup de mal à rentrer dans ce match, avec son compère du milieu de terrain, Henri Caroine, ils ont souvent été dépassés et perdu quelques ballons qui ont mis leur équipe sous pression. Titulaire sur le flanc gauche de la défense, Jay Warren a eu beaucoup de difficultés notamment dans les passes et le placement par rapport à ses adversaires directs

Tahiti subit les accélérations des papous mais, en bon capitaine, Nicolas Vallar, par son placement intelligent et sa lecture de jeu, empêchait toutes les incursions des attaquants papous dans les 20 derniers mètres du camp tahitien.

Après avoir bien entamé la rencontre les attaquants tahitiens, sevrés de ballons se sont peu à peu éteints dans cette première mi-temps.

Constamment sous pression dans cette première période, les tahitiens n’ont jamais réussi à mettre le pied sur le ballon et ont commis des fautes. Les passes imprécises des uns et les mauvais choix des autres sur certaines phases de jeu n’ont pas arrangé les choses.

Les Toa Aito se font punir au plus mauvais moment, à la 44ème minute de jeu, sur un centre venu de la droite de la surface de réparation, Roche est trop court sur sa sortie et réalise une claquette qui ralentit le ballon et profite à l’attaquant des rouges, Raymond Gunemba, qui ne manque pas l’occasion de marquer. PNG 1 – 0 TAHITI

En effectuant un pressing haut et constant sur les joueurs polynésiens, les papous ont poussé leurs adversaires à la faute et parviennent à marquer sur leur première grosse occasion du match. A la mi-temps, ils regagnent les vestiaires avec une avance d’un but.

Capture d’écran 2016-05-31 à 20.06.402ème mi-temps

50′ Jusqu’à présent le meilleur joueur sur le terrain, Nicolas Vallar, en position de dernier défenseur, commet un tacle qui annihile une action de but. Il prend un carton rouge direct et doit laisser ses partenaires à 10.

A ce moment là, les assauts papous sur le but de Roche se multiplient et il faut un grand Taumihau Tiatia pour empêcher Tahiti de sombrer. A deux reprises le n°2 tahitien bien placé et solide sur ses appuis, sauvera son équipe face aux attaquants papous, pourtant en supériorité numérique.

63′ But pour PNG! Magnifique action collective des papous..un “une deux” talonnade entre les deux attaquants qui permet à Raymond Gunemba de se retrouver seul face au portier polynésien et de marquer son deuxième but de la soirée. PNG 2 – 0 TAHITI

Dos au mur, Tahiti devra désormais faire preuve d’un mental de guerrier pour tenter de renverser la situation.

66′ Réduction du score de Alvin Tehau qui marque de la tête sur un centre millimétré de Tiatia, de loin le meilleur joueur tahitien dans cette seconde période. Son but permet à Tahiti de continuer à y croire. PNG 2 – 1 TAHITI

70′ Belle parade de Roche suite à une frappe croisée de l’attaquant papou qui avait surpris la défense tahitienne en jouant rapidement un coup franc.

Filou pense égaliser à la 74ème minute de jeu mais sa joie est de courte durée, l’arbitre de touche avait levé son drapeau.

76′ Egalisation pour Tahiti. Après 2 buts refusés pour hors-jeu, l’arbitre central valide cette fois-ci le but de Filou. Sur un corner au deuxième poteau le ballon est remisé sur le n°10 tahitien qui marque du bout du pied! PNG 2 – 2 TAHITI

85′ Carton jaune pour Tamatoa Tetauira qui écope de son second carton en 2 rencontres. Il sera suspendu pour le dernier match de poule face aux calédoniens. Après l’exclusion de Vallar, cela fait donc deux défenseurs centraux en moins pour le coach tahitien.

86′ Roche maintient son équipe dans le match grace une belle envolée côté droit sur un coup franc direct aux 18m.

Tahiti poussera jusqu’au bout mais ne parviendra pas à inscrire ce 3ème but synonyme de victoire.

Score final PNG 2 – 2 TAHITI, malmenés par une équipe papou très agressive dans les duels, les tahitiens, avec le coeur, parviennent à remonter 2 buts de retard. Il faudra gagner samedi face à la Nouvelle-Calédonie pour être sûr de se qualifier pour les demi-finales. Pour ce match, Ludovic Graugnard devra faire sans sa charnière centrale titulaire. Il pourra néanmoins s’appuyer sur l’expérience de Ricky Aitamai et Vincent Simon, tous deux membres de l’équipe vainqueur en 2012.

La FTF invite tous les supporters des Toa Aito à manifester leur soutien à l’équipe sur sa page Facebook! Go Tahiti!

Related posts

Comment