FTF.PF > Actualités > TOA AITO > Les Toa Aito au Brésil

Les Toa Aito au Brésil

Vigiles, caméras, autographes… voilà le quotidien des quelques 23 joueurs tahitiens partis au Brésil défendre les couleurs de leur pays à la Coupe des Confédérations. Sur les terres du roi Pelé, la troupe d’Eddy Etaeta vit un rêve.

La presse observe les Toa Aito

 

« Tahiti, Tahiti, Tahiti ! ». Ou plutôt « Taiti, Taiti, Taiti ! ». Le ton est donné. Où qu’ils aillent, les partenaires de Nicolas Vallar attirent les encouragements des supporters brésiliens depuis leur arrivée dans la nuit de jeudi à vendredi. Peut-être le 12ème homme dont les Toa Aito auront besoin face à certains des meilleurs joueurs du monde.

 

Retour en arrière. Le 4 juin 2013. Les tahitiens sont encore au Chili. A Chillàn plus précisément. Ville moyenne de 170 000 habitants dominée par la Cordillère des Andes. Après deux matchs amicaux joués sur des terrains d’entraînement, les tahitiens se préparent à affronter la sélection des moins de 20 ans du Chili dans le grand stade de la ville. Oui, leurs adversaires du soir sont jeunes. Mais ils sont tous professionnels, et certains jouent en Europe. Dont l’un à Manchester United. Il y a de la qualité chez ces chiliens, champions d’Amérique du Sud. A la fin de la rencontre, le score est sans appel. 7-0 pour les locaux.

Mais plus que le match en lui-même, c’est l’environnement qui a marqué un tournant pour les joueurs d’Eddy Etaeta. Dans le désordre : caméras, escorte policière, grand stade, foule à la sortie de l’hôtel… Les Toa Aito sont bien dans un autre monde de l’autre côté du Pacifique.

Deux jours plus tard, cette bande de footballeurs amateurs s’envole pour le Brésil. Avec la perspective de vivre une aventure extraordinaire.

Les joueurs tahitiens remercient les motards pour leur travail.

A Belo Horizonte, les joueurs tahitiens ont déjà joué un match. Contre l’America Mineiro, club de deuxième division, ils se sont inclinés 1-0. Mais la fatigue et l’accumulation des matchs y sont pour beaucoup. La récupération sera clé lors de ces prochains jours.

Hier soir, la délégation a eu la chance d’assister au match Athletico Mineiro – Gremio. Le club local l’a emporté 1-0 grâce à sa star Ronaldinho. Mais les caméras n’étaient pas uniquement braquées sur le joueur brésilien. La curiosité de la soirée était bien la présence de Tahiti dans les tribunes. Et comme depuis maintenant 3 jours, il y avait des caméras, de la sécurité, et des fans autour des Toa Aito. Ils sont bel et bien sur une autre planète ici au Brésil.

Related posts

Comment