FTF.PF > Actualités > Bonnes pratiques > Le Foot évolue avec le numérique !

Le Foot évolue avec le numérique !

L’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) a été autorisée pour toutes les compétitions notamment la Coupe du monde (14 juin-15 juillet 2018).

Cette aide technologique porte uniquement sur quatre cas:

  • valider ou non un but,
  • attribuer ou non un carton rouge,
  • analyser une action pouvant valoir penalty,
  • corriger une erreur d’identification d’un joueur sanctionné.

Le Board de la FIFA, réuni en mars dernier, a approuvé l’assistance vidéo qui doit aider à améliorer l’intégrité et la justice dans le football.

La VAR est la 2ème technologie validée dans le foot après la GLT (technologie sur la ligne de but), introduite lors de la Coupe du Monde 2014.

Aujourd’hui, l’étape de la VAR se déroule en trois phases :

L’arbitre ou les assistants vidéo présents dans un car régie sollicite l’utilisation des images.

Les assistants vidéo visionnent les images avant de rendre leur verdict par oreillette à l’arbitre principal.

L’arbitre peut, s’il le juge nécessaire, aller directement visionner les images sur un moniteur placé au bord du terrain.

L’une des clés du succès de la VAR pour les années à venir réside dans la capacité des instances ainsi que des arbitres à réduire au maximum la durée de cette procédure, longue de une à trois minutes selon les expériences menées depuis presque deux ans.

L’utilisation de la VAR est aujourd’hui débattue : d’un côté, il y a les défenseurs d’un football fluide et plus « authentique », de l’autre ceux qui se réjouissent d’un jeu plus équitable et d’un soutien  aux arbitres parfois démunis.

Les discussions autour de la VAR sont donc loin d’être épuisées !

Sources : Eurosport.fr / Lemonde.fr

 

Related posts

Comment