FTF.PF > Actualités > A la Une > La Quinzaine du Football : Une manifestation aux multiples ambitions.

La Quinzaine du Football : Une manifestation aux multiples ambitions.

Mardi 20 mars 2018 avait lieu « La quinzaine du football ». Un évènement initié par la FFF et la FTF qui propose une liaison CM2/6ème entre les écoles primaires de Faa’a et le collège Henri Hiro de Faa’a. Avec la participation de l’association de quartier Hotuarea Nui pour mener une action caritative, et sensibiliser les jeunes sur la notion « d’aide à autrui », mais aussi celle de Pascal Vahirua comme parrain et intervenant pour accompagner et faire rêver les plus jeunes.

Responsabiliser les jeunes: Chacune des classe est assignée à un rôle à jouer et des responsabilités à assumer, pendant que les CM2 participent au festifoot.

-Les 6èmes et 3èmes seront jeunes officiels et organisateurs. Une manière d’impliquer les plus grands et de leur donner des responsabilités et un objectif.
-Pour les 3èmes option football, cette journée leur permet également de valider leur cursus de formation collège (en tant que Jeunes officiels et Jeunes organisateurs).
-Les élèves de seconde BP SPVL, mettront en place des ateliers de sensibilisations, avec les animateurs de l’association Hotuarea Nui et 6 jeunes en Services Civiques pôle santé de la mairie.

Sensibiliser les jeunes à la solidarité: En plus de responsabiliser les jeunes pendant la journée du festifoot, une action caritative est mise en place avec l’association Hotuarea Nui.
Les semaines précédant la quinzaine du football, il est proposé aux écoles d’organiser une récolte de vêtements et denrées alimentaires. Une récolte est également organisée au sein du Collège et du LP, en salle des professeurs, mais aussi avec les familles. Chaque élève essaie de ramener un vêtement ou une denrée alimentaire non périssable (pâtes, riz, boîte de conserve, céréale…), un livre pour enfant ou jouet, qui seront récupérés par l’association Hotuarea Nui.

L’association de quartier Hotuarea Nui a récolté de nombreux dons.

Détecter les jeunes pépites du football: Un évènement qui tient à coeur à Pascal Vahirua, un parrain de choix. Il nous explique que la Quinzaine du Football est aussi une manière de détecter les « pépites » et de leur parler d’un éventuel avenir footbalistique…

Bonjour Pascal ! La quinzaine du football c’est presque un centre de détection finalement ! (rires)

Oui, en plus de suivre et de détecter les petits des quartiers, on profite de ces rassemblements et notamment de la Quinzaine du football pour trouver les pépites. C’est la meilleure façon de trouver les meilleurs joueurs.

Les enfants sont ravis de taper dans la balle avec toi !

Oui, ça permet aux enfants de me voir et de s’identifier un peu. J’aime leur transmettre, je suis revenu pour ça. Je fais tout ce que je peux pour les aider et leur faire comprendre que c’est pas facile d’exister dans le football mais c’est faisable.

Il y a du potentiel sur Tahiti ?
Il y a beaucoup de pépites, mais le plus difficile malgré le talent, c’est de pouvoir et surtout de vouloir partir ! On habite presque un paradis, pour le quitter il faut être fort dans la tête. On est capable d’être professionnel mais il faut être exigent envers soi même. Quitter la famille, les amis, le soleil… C’est pas évident, mais quand on a un objectif et qu’on veut l’atteindre, il faut s’accrocher !

Related posts

Comment