FTF.PF > Actualités > A la Une > Just Play : Sensibiliser, par le jeu.

Just Play : Sensibiliser, par le jeu.

La semaine dernière se déroulait à Moorea le premier festival « JUST PLAY » de l’année 2018. Développé en 2009 par l’OFC et en partenariat avec l’UEFA, le programme JUST PLAY propose des séances pratiques et des festivals aux jeunes de 6 à 12 ans. Deux thématiques sont abordées: « faire les bons choix pour sa santé » et « considérer chaque individu sur un même pied d’égalité ». Un cocktail d’ateliers sportifs mais aussi éducatifs, le tout sous forme de jeux pour canaliser l’attention des participants. Initiée par la circonscription pédagogique de Moorea-Maiao ainsi que la Fédération Tahitienne de Football, et épaulée par la commune de Moorea et la Santé, tous les ingrédients étaient réunis pour que les messages soient bien assimilés par les plus petits…

Pas moins d’une centaine d’élèves de CP et CE1 étaient présents, de 8h à 10h chaque jour de ces trois matinées JUST PLAY qui se sont déroulées par secteur. Mardi à Haapiti pour les écoles de Papetoai et Haapiti, Mercredi à Afareaitu pour les écoles de Maatea et Teavaro et jeudi à Maharepa pour les écoles de Paopao et Maharepa. Séparés en plusieurs groupes passant d’atelier en atelier au fur et à mesure de la matinée avec bien sur, des pauses pour s’hydrater. Des ateliers aux activités différentes (sport, lecture, culture, santé) et sur le thème « manger équilibré » ont été proposés.

LE SPORT !
Courir, dribbler, passer le ballon, ont bien sur été les bases de certains exercices physiques de ces matinées, mais les animateurs ont mis en place des jeux ludiques aux élèves avec un message de fond précis. L’idée par exemple d’opposer deux équipes dont l’une des deux représente le sucre. Au fur et à mesure que l’on diminue le sucre (en enlevant des adversaires), gagner devient alors plus facile pour l’autre équipe… Faire le parallèle entre excès de sucre et de gras et difficulté semble avoir marqué les esprits.

Le sport. Un ingrédient à consommer sans modération.

LECTURE
Pour Patrick Albert, conseiller pédagogique, JUST PLAY est un outil sur lequel les écoles peuvent s’appuyer pour appliquer différents parcours des programmes scolaires. Ex: Parcours santé ou bien littérature dont les contes font partie. Dans son atelier « raconter une histoire » , ses contes ont pour objet de promouvoir une alimentation saine et équilibrée et également la pratique d’une activité physique régulière.


CULTURE

Angela Tom Sing Vien chargée de mission en charge des activité socio-culturelles et sportives a orienté son atelier culture autour du cocotier. De la pousse du cocotier, jusqu’à la râpe du coco et les mets délicieux qu’on peut cuisiner. Pour elle, c’est important de rappeler aux enfants que le Fenua nous offre la chance de pouvoir se procurer de la nourriture de qualité ailleurs qu’en supermarché.

Les élèves ont pu s’initier à la râpe du coco.

C’est dès le plus jeune âge qu’il faut les initier à se débrouiller tout seuls, en suivant les étapes. Aller chercher le coco, le décortiquer, le casser, le râper. En plus, ce sont des étapes physiques, qui les font se dépenser. La noix de coco est un  élément important de l’alimentation du polynésien (et des autres !). C’est riche en Fer, Calcium, Magnésium. On les sensibilise aux autres produits que la terre peut leur fournir. Mangues, taros, bananes, ananas… Plutôt que de manger des bonbons de supermarché, ils peuvent faire leur propres bonbons au coco.

 

 

Prunella Feuti, également chargée de la culture au sein de la commune Moorea-Maiao 
En m’appuyant sur la thématique d’une alimentation saine, j’ai orienté mon atelier sur le portage de fruits. C’est une manière de les sensibiliser à la fois sur le sport traditionnel et sur l’alimentation saine. Avec un parcours et un challenge pour être élu meilleur porteur de fruit du JUST PLAY. C’était une motivation pour tous et un honneur pour les gagnants. Il y a également un stand de dégustation ou l’on travaille à la fois sur la reconnaissance des produits ainsi que sur le vocabulaire Tahitien.

 

 

 

L’ALIMENTATION

Puea Aroquiame anime les ateliers santé et alimentation. Elle fait partie de la cellule promotion santé de Moorea-Maiao et travaille en partenariat avec la commune de Moorea et les écoles.

Quel est le but de ton intervention ?
Le but est de promouvoir une alimentation équilibrée. Faire découvrir à l’enfant les fruits, les légumes et les féculent, et en lien avec le sport, nous leur montrons que l’on peut se faire plaisir en consommant des aliments saints.

Le message passe-t’il bien auprès des jeunes ?
Depuis que les enfants ont commencé le programme JUST PLAY, on sent qu’ils ont bien assimilé le message… Maintenant, il faut que ça remonte jusqu’aux parents. Des parents sont venus et ont saisi l’importance de notre démarche, on touche de plus en plus de parents. Certains participent également au gouter dans les écoles et je les encourage à venir toujours plus nombreux aux prochaines manifestations JUST PLAY.

 

L’AVENIR DE JUST PLAY

Céline Haapuea, chef de projet du programme JUST PLAY au sein de la Fédération Tahitienne de Football.

La phase une terminée, quelle est la suite du programme JUST PLAY ?

Ce festival venait clore la première phase du programme JUST PLAY avec la thématique « faire les bons choix pour sa santé » composée de huit séances pratiques et de deux festivals. Le premier au sein de chaque école participante et le deuxième par secteur. Prochainement débutera dans les écoles la seconde phase « considérer chaque individu sur un même pied d’égalité ». Les enfants participeront à huit séances et deux festivals sur cette thématique.
Quelles conclusions peut-on tirer de cette première phase  ?
Les enseignants se sont rendu compte de l’incroyable efficacité de faire passer des messages en utilisant une activité sportive comme support, notamment le football. Les enfants assimilent très vite les messages donnés et comprennent les liens entre les situations ou les jeux et la vie au quotidien. Je fais le même constat que la santé quant à la compréhension des enfants sur l’importance d’avoir une alimentation saine et équilibrée et la pratique d’une activité sportive régulière.

As tu un dernier mot ?

Je tiens à remercier en mon nom ainsi que celui de Patrick Albert nos partenaires. La commune de Moorea-Maiao et la cellule promotion santé de Moorea-Maiao pour leur implication sur ces trois journées. J’invite également les parents d’élèves à devenir acteurs du programme JUST PLAY à la maison et en assistant aux festivals car ils sont indispensables à la réussite du programme dans sa globalité et son impact sur la société. 

Rendez vous mi Avril pour le prochain festival de clôture de la phase deux. Venez nombreux !

 

Jerome Brouillet / FTF

Related posts

Comment