FTF.PF > Actualités > Ligue 1 > Ligue 1 Vini > Football – Ligue 1 VINI : Carton plein pour Central, Dragon et Taiarapu, Tefana accroché à domicile.

Football – Ligue 1 VINI : Carton plein pour Central, Dragon et Taiarapu, Tefana accroché à domicile.

Tefana et Pirae n'ont pu se départager samedi dernier à Puurai ©KK/FTF

Malgré une grève des arbitres, les matches comptant pour la 6ème journée de la Ligue 1 VINI se sont bien déroulés le weekend dernier sur les pelouses de Pater, Paea et Tefana. En raison du mauvais temps, le match entre l’AS Vénus et l’AS Punaruu a été reporté au mercredi 8 novembre 2017 à 19h, à Mahina.

Central appliqué, Tefana cale

En allant gagner à Paea face à l’AS Manu Ura (3-1), l’AS Central, leader du championnat, reprend de l’avance sur ses poursuivants. En effet, tenus en échec à domicile par l’AS Pirae, les joueurs de l’AS Tefana, deuxièmes au classement, se retrouvent désormais à 3 points des centraliens.  Ce résultat ne met pas en confiance ls joueurs de Sébastien LABAYEN à l’approche du 7ème tour de la Coupe de France qu’ils disputeront ce samedi 11 novembre à Pater face au Rodez Aveyron Football.

Dragon et Taiarapu faciles

Respectivement opposés à l’AS Aorai et la sélection U-19, Dragon et le Taiarapu FC n’ont pas fait dans la dentelle vendredi soir à Pater. Sous une pluie battante, le club de Titioro a rendu une copie parfaite en gardant sa cage inviolée et inscrivant 6 buts au club de Taunoa.

Quant aux joueurs du TFC, ils ont pris le large dès le début du match pour mener 6 buts à 0 à la mi-temps. Ils accentueront leur avance en seconde période en inscrivant 2 nouveaux buts. Yann VIVI réduira la marque pour les Aito Taure’a.

Ces résultats positifs permettent aux 2 clubs d’avoir Tefana en ligne de mire. L’AS Dragon n’est qu’à une victoire de l’AS Central, la rencontre entre les 2 équipes lors de la prochaine journée s’annonce intéressante.

Les arbitres en grève

A noter que cette 6ème journée de Ligue 1 VINI a été marquée par la grève des arbitres fédéraux qui souhaitaient protester contre les agressions verbales et physiques dont ils sont la cible.

Ce boycott, qui a également affecté les rencontres de Ligue 2, a notamment mis en difficulté les délégués de match et les clubs qui, conformément au règlement, ont dû se débrouiller pour trouver un trio d’arbitres parmi le staff et les supporters des équipes afin que les matches puissent se tenir.

Les clubs, dont la majorité tournent grâce au bénévolat, ont fait part de leur étonnement et leur mécontentement contre cette action des arbitres. Ils ont prôné le dialogue avec toutes les parties prenantes plutôt que cette grève qui a mis tout le monde en difficulté.

 

Thierry ARIIOTIMA, Président de la Fédération Tahitienne de Football ©KK/FTF

Sollicité par certains dirigeants de clubs, le président de la Fédération Tahitienne de Football, M. Thierry ARIIOTIMA, les a remerciés d’avoir pris leur responsabilité et lancé un message de solidarité aux acteurs du football polynésien :

« Je suis désolé pour les clubs mais la FTF, à commencer par moi-même, n’étions pas du tout au courant de ce qui se tramait.

 Je remercie quand même les joueurs et les dirigeants des clubs qui ont respecté les règlements de la FTF du fait que, malgré cette action, tous les matches se sont joués. Je remercie également les personnes, supporters ou staff des équipes qui ont accepté d’officier lors des rencontres du weekend.

Après analyse de la situation, je ne suis pas d’accord sur la manière de faire qui plus est, en ne nous mettant pas du tout au courant. Mais après m’être renseigné sur le déroulé des matches, j’ai pu constater qu’il n’y a eu aucun problème et que tout le monde a travaillé ensemble de façon à ce que les matches se déroulent dans les meilleures conditions.

Il est temps aujourd’hui que tous les acteurs du football comprennent que ce n’est pas en s’en prenant aux arbitres que nous allons avancer mais c’est en travaillant ensemble que l’on y arrivera. C’est peut-être le message que les arbitres ont essayé de faire passer. Je ne pense pas qu’ils ont manqué de respect envers qui que ce soit, mais ils ont voulu par ce biais, envoyer un message fort.

Je pense sincèrement qu’en s’y mettant tous ensemble (joueurs, dirigeants et spectateurs) en se respectant les uns et les autres, on arrivera à enrayer toutes ces problématiques que sont les comportements exagérés des uns et des autres. La preuve, les comportements des joueurs, dirigeants et spectateurs ont été exemplaires ce week-end. Continuons à avoir le même comportement pour les prochaines rencontres, et à ce moment-là, nous allons y arriver.

Je m’excuse encore une fois pour ces désagréments causés mais j’espère tout au fond de moi, que c’est un mal pour un bien et je souhaite sincèrement, que, demain nous agissions intelligemment tous ensemble et dans le bon sens pour que notre football en sorte grandi. 

Que cette épreuve nous aide et nous donne la force d’enrayer ces dérapages. »

 

 

 

 

 

Related posts

Comment