FTF.PF > Actualités > A la Une > Football Féminin : « Les filles sont plus disciplinées que les garçons »

Football Féminin : « Les filles sont plus disciplinées que les garçons »

 L’évènement « Live Your Goals » organisé ce matin au Centre de Formation de la FTF est venu conclure une semaine dédiée au football féminin démarrée lundi avec la formation FIFA Women Coaching dispensée par Patrice FLACCADORI et Stéphanie SPIELMANN . Nous avons rencontré 2 jeunes stagiaires qui nous ont fait part de leur implication dans le football féminin et nous ont livré leurs impressions sur cette formation.

Irène TETOPATA, éducatrice à l’AS Teva FC

Irène en compagnie de Stéphanie SPIELMANN ©KK/FTF

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

« J’ai 23 ans et j’apporte actuellement un soutien aux éducateurs du club de Teva FC, principalement avec les enfants des catégories U-7 à U-13. J’ai été joueuse de football et lorsque nos équipes féminines ont été mises en sommeil, je me suis orientée vers le futsal. »

Que penses-tu de cette formation FIFA ?

« C’est grandiose, je ne connaissais pas tout çà. Je ne regrette pas de m’être inscrite à cette formation, cela m’a permis d’avoir plus de connaissances et de compréhension par rapport mon rôle d’éducatrice et tout ce que l’on peut développer dans le club.

Le point important que je retiendrai concerne la communication avec les enfants : comment parler avec les petits et comment évoluer avec eux. » 

Quels sont tes projets en club pour la suite ?

« Essayer de mettre en application tout ce que l’on a appris cette semaine (rires). Le président du club compte sur moi pour mettre en place 3 équipes féminines pour la prochaine saison:  U-16, U-23 et sénior. »

Ton rôle sera donc de développer le football féminin à Papeari, te sens-tu prête à relever ce défi ?

« Je suis motivée, mais je sais que ça ne va pas être simple. Je suis obligé d’avoir cette motivation pour convaincre les filles de venir jouer au football. Je sais qu’il y a un gros potentiel dans la commune, à moi désormais de faire le nécessaire pour aller chercher ces futures joueuses. »

 

Allan TEREHAIROA , entraîneur de l’équipe U-23 féminine de Moorea.

Peux-tu nous parler de ton expérience dans le football en général ?

« J’ai 23 ans et je suis originaire de Uturoa, à Raiatea où j’ai joué au football de la catégorie débutant jusqu’à l’âge de 17 ans à l’AS Tamarii Tainu’u. J’ai dû arrêter la pratique du football pendant 2 ans à cause d’une blessure. Une fois rétabli, ma passion pour le ballon rond m’a amené vers le futsal durant mes études à Tahiti. »

Tu es désormais impliqué dans le football féminin ?

Allan , entraîneur de l’équipe U-23 féminine de Moorea ©KK/FTF

« J’ai commencé à entraîner l’équipe féminine U-23 de Moorea il y a 4 mois. C’est une super expérience car cela me permet de partager avec les filles mon savoir-faire et tout ce que j’ai vécu en tant que joueur de football. »

Qu’est ce qui te plaît dans le fait d’entraîner une équipe féminine ?

« J’adore entraîner les filles parce qu’elles sont plus disciplinées que les garçons. Elles sont vraiment à l’écoute et quand on met en place un exercice, elles sont beaucoup plus impliquées que les garçons. »

Quel est ton avis sur cette formation FIFA Women Coaching ?

« C’est génial, j’ai appris beaucoup de choses notamment sur la façon d’éduquer les enfants et la façon de gérer une équipe. Je pense que cette formation va beaucoup me faire progresser dans mon coaching et notamment la gestion de mon stress notamment lorsque j’explique les consignes à l’équipe.

En effet, le point le plus important que je retiendrai de cette formation c’est qu’elle m’a permis de vaincre ma timidité qui était une de mes plus grandes faiblesses, et ça, c’est un grand pas en avant pour moi. »

 

 

Related posts

Comment