FTF.PF > Actualités > A la Une > Football – Eliminatoires Coupe du Monde : Salomon prend sa revanche sur Tahiti devant ses 20 000 supporters

Football – Eliminatoires Coupe du Monde : Salomon prend sa revanche sur Tahiti devant ses 20 000 supporters

La sélection de Tahiti menée par Ludovic Graugnard vient de jouer deux matchs contre les îles Salomon. Victorieux à domicile lundi dernier lors de son premier match 1-0, Tahiti a dû s’incliner dimanche sur le même score lors du match retour. A l’issue de la finale entre les vainqueurs de chaque poule, Tahiti pourrait jouer un match de barrage comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018.

Ludovic Graugnard se méfiait de ce match retour

On se souvient de la belle victoire 1-0 de la sélection de Tahiti contre les îles Salomon au stade Pater, lundi 7 novembre dernier. Malheureusement, après avoir conservé un score vierge pendant la totalité du temps règlementaire du match retour, les Toa Aito se sont fait surprendre par un but de Emmanual Poila pendant les arrêts de jeu du match retour et se sont donc inclinés 0-1, le même score que lors du match aller.

La tâche n’était pas aisée car les Salomonais, en dehors de leurs qualités techniques, avaient un atout déterminant : le stade de Lawson Tama de Honiara et ses 20 000 supporters acquis à leur cause. Piqués au vif suite à leur défaite du match aller, les Salomonais avaient à cœur de se rattraper et c’est ce qu’ils ont réussi à faire in-extremis. Ludovic Graugnard craignait cette pression du public sur son équipe relativement jeune et peu expérimentée.

L’entraineur craignait également le poids de l’absence du capitaine de la sélection Alvin Tehau et de son frère Jonathan Tehau, l’homme qui avait marqué contre le Nigéria lors de la coupe des confédérations de 2013 au Brésil. Les deux frères n’ont pas pu faire le déplacement pour le match retour aux îles Salomon car ils n’ont pas pu obtenir de congés spéciaux auprès de leur employeur.

Salomon a pris sa revanche suite à sa défaite au match aller contre Tahiti
Salomon a pris sa revanche suite à sa défaite au match aller contre Tahiti

Un match qui a démarré intensément

Le match a démarré comme à l’aller sur un rythme soutenu. Tahiti a su maintenir la balle dans le camp adverse, obtenant plusieurs coups francs bien placés sans pour autant réussir à les concrétiser. Les Aito Arii ont obtenu une seule occasion franche en première mi-temps : suite à un centre suivi d’un cafouillage, la balle a atterri sur la barre transversale adverse. Les Salomonais ont également obtenu une occasion franche en première mi-temps, sans plus.

Ludovic Graugnard a bien évidemment regretté voir Tahiti encaisser ce but pendant les arrêts de jeu après que son équipe ait contenu les assauts adverses tout au long de la partie. Comme lors du match aller, les attaquants Salomonais n’ont pas eu grand chose à se mettre sous la dent, en dehors de cette frappe du droit à ras de terre, dans un angle relativement fermé, qui a trompé Mikaël Roche en toute fin de partie.

Sur la totalité de deux matchs, Tahiti n’aura encaissé qu’un seul but et en aura marqué un également. Certains observateurs ont trouvé cette équipe de Tahiti « plutôt équilibrée et bien pensée », ce qui est de bon augure pour la suite, que l’on peut espérer positive. Toujours dans la poule B, Tahiti rencontrera la Papouasie Nouvelle Guinée au mois de mars prochain, d’abord à domicile puis en Papouasie. Dans la poule A, la Nouvelle Zélande a battu la Nouvelle Calédonie 2-0 au match aller, le match retour aura lieu ce mardi en Nouvelle Calédonie.

Parole à Ludovic Graugnard :

« Ce n’est pas un bon résultat pour nous, quand vous perdez un match ce n’est jamais un bon résultat. Je pense que les deux équipes ont eu de bonnes chances de marquer et donc pour nous c’est dur de perdre ainsi dans les arrêts de jeu. On aurait du rester concentrés jusqu’au bout. A ce niveau, on aurait dû rester concentrés 95 minutes au lieu de 92. Je salue malgré tout la performance de l’équipe qui a su bien défendre, ce qui a frustré l’équipe qui jouait à domicile qui a rencontré face à ses offensives un mur de briques, encore et encore. Nous avons également gagné beaucoup de batailles au milieu de terrain. »

 

Poule A = Nouvelle Zélande-Nouvelle Calédonie, Fidji

Poule B = Tahiti, Salomon, Papouasie Nouvelle Guinée

Related posts

Comment