FTF.PF > Actualités > A la Une > Football – Coupe de Tahiti Nui : Focus sur Aorai, un club ambitieux

Football – Coupe de Tahiti Nui : Focus sur Aorai, un club ambitieux

Aurai a pu se qualifier pour le tour suivant

Les deux premières journées de la Coupe de Tahiti Nui se sont déroulées samedi et dimanche dernier entre le stade Pater et le stade d’Afareitu, à Moorea. Après l’écrasante victoire d’Aorai 5-1 contre Papara, le coach Frédérich Balch a bien voulu nous donner une interview exclusive.

C’est parti pour les matchs de la Coupe de Tahiti Nui 2016. Dans ce genre de compétition, des clubs de Ligue 3 peuvent rencontrer des clubs de Ligue 2 ou de ligue 1, les matchs sont parfois déséquilibrés mais parfois c’est le « petit club » qui gagne, ce qui fait tout le charme de ces matchs de Coupe. Lors de ce premier tour, pas de clubs de Ligue 1, seuls les clubs de Ligue 2 et 3 se sont rencontrés, avec également les clubs de la Ligue de Moorea.

Les deux premières journées de la Coupe de Tahiti se sont déroulées samedi et dimanche derniers. Le premier match à l’affiche était celui de l’AS Aorai contre l’AS Papara FC, c’est Aorai qui s’est imposé 5-1. Le deuxième match a vu la victoire aux tirs aux buts 4-3 du club de Ligue 3 Teva FC contre l’AS Punaruu, club de Ligue 2. A Moorea, l’AS Tiare Tahiti a gagné 5-0 contre l’AS Excelsior, Tiare Hinano s’est imposée 3-0 face à Papenoo. FTF/SB

img_8204-1_new

Parole à Frédéric Balch :

Ton analyse du match ?

« On aurait dû tuer le match bien avant. On a trop gâché d’occasions en première mi temps. Avec tout le respect dû à l’autre équipe, par rapport à ce que j’ai vu, on aurait dû être au moins à 5-0 à la mi temps. On sort à 1-0, notre gardien arrête un pénalty. On est pas à l’abri d’une égalisation à ce moment là, heureusement cela n’arrive pas. On repart bien en deuxième mi temps, on marque le deuxième but rapidement et là on reprend un but, en se remettant en danger. »

« On retombe dans nos travers, on balance trop. Je suis pour un jeu à terre, un jeu en mouvement. On a pas su le faire tout le temps. La chaleur, certes qui a été là pour les deux équipes, n’a pas permis de jouer avec un rythme soutenu, les organismes ont été vite fatigués. L’objectif est atteint mais je suis déçu par la manière. On a bien joué que par moment, par séquences, et ça ce ne m’a pas plu. Un match c’est 90 minutes et pas 10 minutes par ci, par là. »

Qu’est ce qui a décoincé le compteur ?

« Je pense que physiquement on était mieux préparés qu’eux. Papara joue en Ligue 3, le championnat Ligue 3 vient tout juste de commencer, physiquement ils ont lâché et nous on a continué à faire la différence comme ça. Face à des équipes avec un niveau de jeu plus élevé, avec un cardio plus costaud, cela ne passera pas. Il faudra être plus adroits dans le jeu. On peut le faire, on sait le faire. »

C’est une compétition importante pour vous ?

« Oui. Pour nous elle est hyper importante. Pour le championnat on vise la remontée, on est descendus de Ligue 1 l’année dernière, on retravaille pour revenir en Ligue 1. Quand on analyse le tirage, on est sur une partie du tableau qui peut nous permettre d’aller loin. Si on est sérieux, on peut se retrouver en demi finale contre Dragon, si l’ordre est respecté, mais la Coupe reste la Coupe. Oui, la Coupe de Tahiti Nui reste une priorité, contrairement à l’année dernière. »

Un dernier mot ?

« Merci à l’équipe adverse qui a livré une belle opposition, merci à la FTF qui a mis à disposition le Stade Pater et ses infrastructures, cela nous a fait du bien de rejouer sur une belle pelouse, parce qu’à Aorai ce n’est pas toujours facile. Cela nous a rappelé de bons souvenirs. »

_mg_8227_new

Related posts

Comment