FTF.PF > Actualités > A la Une > Football – Coupe de Tahiti Nui : Tefana, Vénus, Pirae et Manu Ura dans le dernier carré

Football – Coupe de Tahiti Nui : Tefana, Vénus, Pirae et Manu Ura dans le dernier carré

L'équipe de Mira a donné du fil à retordre à l'as Pirae

Les quarts de finale de la Coupe de Tahiti Nui se sont déroulés les samedi 16 et le mardi 19 mars. A l’issue des quatre rencontres, Tefana, Vénus, Pirae et Manu Ura se sont qualifiés pour les demi-finales de la Coupe de Tahiti Nui. Le gagnant de la finale se qualifiera pour le septième tour de la prestigieuse Coupe de France 2019.

Avec le championnat de Ligue 1, la Coupe de Tahiti Nui est le deuxième enjeu important de chaque saison pour les clubs. C’est la deuxième chance qu’à un club Polynésien de jouer à l’extérieur de nos frontières. Le premier et le deuxième du championnat participent à la Ligue des champions OFC, le gagnant de la Coupe de Tahiti Nui participe à la prestigieuse Coupe de France.

Ces dernières années, les clubs Polynésiens n’ont pas réussi à franchir le septième tour de la Coupe de France auquel ils ont participé. Les écarts au score ont été d’un but pour Noisy-le-sec contre Tefana en 2014 jusqu’à 9 pour Avranches contre Dragon en 2016. Tefana s’était inclinée à domicile 3-0 contre Rodez en 2017. En 2018, Dragon s’était incliné 2-0 contre le FC Versailles.

Alors qu’en 2017, les clubs de Moorea avaient un tableau distinct et rencontraient un club tahitien en finale (on se souvient de cette finale mémorable Tefana-Temanava gagnée aux penalties par Tefana), cette année les clubs de Tahiti et de Moorea ont été réunis dans un tableau unique dès le premier tour.

Les équipes de Moorea n’ont pas démérité

Les clubs de Moorea n’ont pas démérité

Les quatre finalistes sont tous issus de la ligue 1 mais les deux clubs de Moorea présents au stade des quarts de finale n’ont pas démérité, même si certains scores sont sévères. Ils ont même donné bien du fil à retordre à Vénus et Pirae. Dans les deux autres rencontres, Manu Ura a battu 4-0 Taiarapu et Tefana a battu 7-1 Arue, des clubs habitués à se rencontrer dans le championnat de Ligue 1.

Les deux rencontres opposant Vénus et Pirae aux deux clubs de Moorea Temanava et Mira ont été plus serrés que les scores ne pourraient le laisser penser. Vénus, leader du championnat, a été tenu en échec 2-2 jusqu’à la fin du Temps réglementaire par Temanava, finaliste en 2017. L’équipe n’a « craqué » que dans les prolongations pour s’incliner finalement 8-2.

Le match suivant s’est déroulé juste après, toujours devant un public digne d’une rencontre internationale, le public de Moorea étant venu en masse pour soutenir ses deux équipes. Après avoir tenu en échec 3-3 l’équipe de Pirae à vingt minutes de la fin, Mira pousse et se procure deux occasions en or sans pouvoir les concrétiser. Raimana Li Fung Kuee réussira finalement à débloquer la situation à la 78’ pour Pirae et Mira encaissera finalement deux autres buts en fin de rencontre pour perdre 6-3.

Le spectacle aura en tous cas été au rendez-vous même si la hiérarchie a été respectée. SB / FTF

Naea Bennett, coach de Pirae

Parole à Naea Bennett, coach de Pirae :

Une équipe de Mira plus coriace que prévu ?

« Non, on s’attendait à ce genre de match. On sait que les équipes de Moorea sont difficiles à jouer. J’avais prévenu mes joueurs de ne pas les mettre en confiance parce que dès que tu leur donne un peu d’espoir, ils sont à 100%. On a vu en première mi-temps qu’on a été gênés par cette envie qu’ils avaient. A la mi-temps, j’ai recadré un peu les choses, j’ai demandé d’arrêter de perdre facilement des ballons dans l’axe parce qu’il y avait beaucoup de densité, de plus utiliser les couloirs. Cela a mieux marché en deuxième mi-temps. »

Une ambition dans cette Coupe ?

« Oui, on est en demi-finale donc maintenant le but c’est d’aller jusqu’au bout, d’aller chercher cette Coupe et de rapporter un titre pour l’as Pirae. Tout est possible à chaque match, c’est un jeu d’échecs, on avance les pions et l’objectif est d’aller au bout. J’ai un groupe de vingt joueurs, c’est bien, j’ai des jeunes qui veulent jouer donc je n’ai pas à me plaindre par rapport à mon effectif, je suis assez content de la qualité de jeu que l’on a. » 

Un dernier mot, un remerciement ? 

« Mauruuru à nos spectateurs, à Moorea d’avoir fait l’effort d’avoir amené du public. C’est bien, c’est bon pour notre football. Les supporters de Pirae se sont également fait entendre pour encourager notre équipe donc merci à eux. » Propos recueillis par SB / FTF

Le public est venu en masse de Moorea
Raimana Li Fung Kuee a débloqué la situation à la 78′

Related posts

Comment