FTF.PF > Actualités > A la Une > Football – As Central : Focus sur le combattant Peter Babka

Football – As Central : Focus sur le combattant Peter Babka

Peter Babka évolue à Central

Football – As Central : Focus sur le combattant Peter Babka

On l’avait vu briller au plus haut niveau du taekwondo Polynésien lors de la Coupe du Président courant 2018. Peter Babka, 24 ans, est désormais un des joueurs titulaires du dispositif de défense de l’as Central. L’équipe, coachée par Efrain Araneda, affrontera le dimanche 7 avril le club Calédonien de Magenta lors du quart de finale de la Ligue des clubs champions OFC. Interview.

Parole à Peter Babka :

Quelques mots de présentation ?

« Je suis originaire d’Uturoa, à Raiatea, et j’ai 24 ans. Je travaille en ville avec Central Sport. J’ai plusieurs passions, le taekwondo et le football. Le football m’aide pour le taekwondo et vice-versa. Je suis venu à Central car je voulais jouer depuis toujours dans cette équipe, c’est une des meilleures équipes ici en Polynésie. On a pu participer à la Ligue des champions OFC en février et cela s’est bien passé. On espère aller encore plus loin avec cette équipe. »

Quelle sont tes priorités ?

« Quand il n’y pas de compétition en taekwondo, je me consacre essentiellement au football. Dernièrement, j’ai dû sacrifier une compétition de taekwondo à Las Vegas pour jouer la Ligue des champions avec Central. Cela ne veut pas dire que j’arrête de m’entrainer en taekwondo, je fais les deux, à 50/50. En taekwondo, tu n’as que deux minutes de combat. Là, c’est 95 minutes et beaucoup de plaisir aussi. Central, c’est comme une grande famille. En taekwondo, quand tu gagnes ou tu perds quelque chose, tu es tout seul, du coup tu prends sur toi. Au football, on est 11, plus les remplaçants, les coachs, c’est une famille. On joue ensemble, on se bat ensemble, jusqu’au bout. »

Peter babka, un défenseur coriace, ici face à Heiarii Tavanae

Quel est ton poste préféré ?

« J’ai joué défenseur central, c’est un poste difficile car c’est nous qui « ramassons tout » à l’arrière, dans le cas où l’attaque ne fonctionne pas. On reçoit les contre-attaques et le reste, ce n’est que du combat. Mais j’ai joué aussi latéral droit, j’essaye de varier mon positionnement avec le coach. Cela se passe bien et on verra bien à quel poste je jouerai pour la suite de la Ligue des champions. Mais j’aime le combat alors pourquoi ne pas rester à cette place en défense, ça passe ou ça casse. »

Quelques mots sur votre campagne victorieuse en Ligue des champions OFC ?

« C’était super. On s’est bien débrouillés là-bas. On était une famille soudée, plus encore qu’ici à Tahiti. On espère continuer comme ça. On joue, on joue, mais on a des blessés, d’autres qui ne viennent pas à l’entrainement, on fait avec. Mais on sera prêt pour le quart de finale. »

Comment tu envisages ce quart de finale ?

« Avant de parler de victoire, il faut d’abord jouer et on verra. On donnera le maximum, jusqu’à la fin, jusqu’au dernier coup de sifflet. On verra bien qui gagnera ce match. On joue avec nos familles derrière nous et les gens de Polynésie. Ils nous ont encouragés lors des matchs de poule alors on espère qu’ils nous encourageront aussi à domicile. On va essayer de ne pas gaspiller cette occasion, on est chez nous. Merci à la famille, merci au club et aux supporters, merci à tous et à dimanche. » Propos recueillis par SB / FTF

 

 

Related posts

Comment