FTF.PF > Actualités > A la Une > FDI 2019 : Zoom sur les sélections féminines de Rapa Nui

FDI 2019 : Zoom sur les sélections féminines de Rapa Nui

Les footballeuses de Rapa Nui sont toujours en course pour une qualification pour les demi-finales © Jérôme Brouillet

L’an dernier, Rapa Nui participait pour la première fois au Festival des îles, une expérience qui avait marqué nos cousins polynésiens et qui les a convaincus de revenir cette année avec une délégation plus importante composée d’une équipe de football hommes, une équipe féminine de football et une équipe féminine de futsal. Nous avons rencontré Vai-Iti TUKI, la capitaine de la sélection féminine de football et futsal, qui nous en dit un peu plus sur sa délégation : 

Vai-Iti TUKI, Capitaine de la sélection féminine de futsal de Rapa Nui ©KK/FTF

Vai-Iti, combien de personnes compte votre délégation pour cette édition 2019 ?

« En 2018, nous sommes venues avec une équipe féminine de futsal et pour cette édition 2019, l’équipe de l’an dernier dispute le tournoi de football et nous avons amené une nouvelle équipe féminine de futsal. 

Nous sommes 20 femmes pour cette édition et un peu plus d’une quarantaine de personnes au total avec l’équipe de football masculine, la famille, les amis et certains dirigeants qui ont également fait le déplacement pour nous soutenir. »

Votre équipe est-elle la sélection “nationale” officielle de football féminin de l’Ile de Pâques ?

« C’était la sélection des meilleures joueuses disponibles. Il y a beaucoup de jeunes filles à l’Ile de Pâques qui jouent bien au football et futsal mais qui ne pouvaient malheureusement pas faire partie de la sélection du fait d’un mauvais timing, du travail voir des études. Les joueuses présentes font partie de la sélection élargie et s’entraînent toute l’année.

Quel est l’âge moyen de votre équipe ?

« La tranche d’âge de l’équipe va de 15 à 40 ans. Nous avons notamment dans l’équipe 4 jeunes filles qui sont de grands espoirs et représentent le futur du football féminin de Rapa Nui. Un de nos objectifs au travers du Festival des îles est d’intégrer ces jeunes joueuses, les entraîner et les faire progresser. »

En Polynésie française, dans les îles, les filles pratiquent principalement le futsal. Quelle forme de football pratiquent les filles à Rapa Nui ?

« Elles jouent de tout mais ce que à quoi nous jouons le plus c’est le football et le « futbolito » (foot réduit à 4 contre 4). »

Le football est-il le sport le plus populaire de l’Ile de Pâques ?

Oui le football est le sport le plus pratiqué à Rapa Nui, comme c’est d’ailleurs le cas au Chili et dans tous les pays de la planète .

Y-at-il beaucoup d’équipes féminines de football ou futsal à Rapa Nui ?

« Non, contrairement aux hommes, il y a très peu d’équipes féminines à Rapa Nui. L’île compte seulement 4 équipes féminines de football dont 2 qui sont bien structurées et propose des entraînements réguliers à ses pratiquantes. »

Ce déplacement nécessite des financements conséquents, quelles sont les actions que vous menez pour pouvoir participer au Festival des îles ?

« C’est vrai qu’il faut réunir beaucoup d’argent pour venir à Tahiti. Une fois de retour à l’Ile de Pâques après le tournoi, nous nous reposerons une semaine puis nous nous remettrons au travail afin de pouvoir lever des fonds dans le but de financer notre prochaine participation.

Nous organisons des tombolas, des ventes d’objets et de plats tout au long de l’année. Nous recherchons également des sponsors et avons le soutien précieux de quelques entreprises locales. »

La sélection féminine de futsal de Rapa Nui ©KK/FTF

Que pensez-vous du Festival des îles ?

« Le Festival des îles est une belle expérience.  Notre participation à l’édition 2018 nous a beaucoup apporté et permis de progresser. Depuis nous avons amélioré nos entraînements et intégré de nouvelles joueuses avec l’idée d’amener un groupe plus élargi.

Nous sommes très heureuses de prendre part à cet évènement et la Fédération Tahitienne de Football nous reçoit bien et nous soutien dans tous nos besoins. De plus, de manière générale, les personnes ici sont très accueillantes et chaleureuses.

Tout est très bien organisé et nous sommes très contentes de pouvoir faire ce qui nous plaît le plus : joueur au football ! » 

Quels sont vos objectifs pour cette édition 2019 ?

« Pour notre équipe de futsal, les résultats importent peu. C’est une équipe assez jeune qui n’a pas beaucoup d’expérience et d’entraînement dans les jambes.  Ce qui compte c’est que les jeunes joueuses profitent de ces nombreux  matches pour engranger de l’expérience.

En revanche, les attentes sont plus élevées pour notre équipe féminine de football qui a beaucoup plus d’expérience. Les joueuses évoluent ensemble depuis quelques années et sont donc venues dans le but de gagner !

  

Les supporters de Rapa Nui mettent de l’ambiance dans les tribunes à chaque fois qu’une de leurs équipes joue ©Jérôme Brouillet

 

Le bilan sportif des sélections féminines de Rapa Nui.

En futsal, avec 6 défaites en autant de rencontres, Rapa Nui termine dernière de la poule D.

En football, Rapa Nui compte 2 victoires pour une défaite en 3 matches et, à un match de la fin, pointe à la seconde place de la poule B, qualificative pour les demi-finales du tournoi.

Related posts

Comment