FTF.PF > Actualités > A la Une > Rani Perry, jeune femme pleine de promesses

Rani Perry, jeune femme pleine de promesses

Rani Perry, jeune femme de 17 ans, est arbitre en Ligue 1 VINI depuis quelques temps déjà. Elle officie en tant qu’arbitre assistant. Elle est pour l’instant le seul arbitre féminin à Tahiti.

Rani présente un très beau potentiel et si elle continue de travailler, elle pourrait devenir arbitre FIFA.

 

Elle s’est confiée à FTF.pf

 

 

Bonjour Rani, pourrais-tu te présenter en quelques mots?

Je m’appelle Perry Rani, j’ai 17 ans, je suis née le 15 Septembre 1997 et j’habite à Pirae. Je suis en classe de 1ère STMG au lycée LA MENNAIS.

 

Comment es-tu entrée dans le monde du football?

C’est grâce à mon père Perry Henri qui est éducateur à l’AS PIRAE que je suis entrée dans le monde du football.

Quand il s’agissait de football je le suivais partout. Dès l’âge de 8 ans, j’ai commencé à le suivre.

Puis j’ai joué en U14 à l’AS PIRAE. La particularité de cette catégorie est que les matchs sont arbitrés par les joueurs eux mêmes et mon père m’a donc choisie, puis il m’a formé.

 

D’où te viens cette passion de l’arbitrage?

Cette passion de l’arbitrage vient de mon père, toujours dans le sport surtout dans le football et étant lui même arbitre, il m’a en quelques sortes poussé dans l’arbitrage.

J’ai donc suivie des formations de la Commission Fédérale de l’Arbitrage accompagnée de nos arbitres FIFA: Hauata Norbert, Ahupu Paul, Zitouni Kader et Revel Philippe.

DSC_0972

Mais c’est mon père Perry Henri est à l’origine de cette passion pour l’arbitrage, je veux le suivre et persévérer d’avantage.

 

Que représente pour toi le fait d’être la seule arbitre femme dans la ligue 1 VINI? 

Déjà que arbitrer en ligue 1 VINI je ne m’y attendais pas du tout, du moins pas de si tôt. J’ai commencé à arbitrer par un match U20 en janvier 2014 suivi des matchs en ligue 2.

DSC_0973

Lors des formations, nous étions une vingtaine mais seuls 6 arbitres sont montés en ligue 1 VINI.

Mais pour moi être la seule femme arbitrant en ligue 1 VINI est une joie, un honneur.

 

Aurais-tu des conseils à donner aux autres femmes souhaitant s’impliquer dans le football?

On dit  souvent que le football est un sport réservé aux hommes mais faux les femmes ont aussi leurs places dans le football.

DSC_0995

Donc peut importe ce que l’on vous dit peut importe ce que vous recevez comme insultes, il faut aller de l’avant et persévérer si cela vous plaît.

 

Quels sont tes objectifs dans les années à venir? 

J’aimerais suivre un peu le parcours de Norbert mais pour arriver là où il en est maintenant, il faut faire des sacrifices comme il le dit si bien. Pouvoir représenter la Polynésie française.

Related posts

Comment