FTF.PF > Actualités > A la Une > Futsal Femmes: Zoom sur Nuku Hiva.

Futsal Femmes: Zoom sur Nuku Hiva.

Aujourd’hui nous avons rencontré la sélection féminine de Futsal de Nuku Hiva, ainsi que son coach James Tekohuetetua. Celui-ci se confie sur la délicate préparation au Festival des Îles, aussi bien sur le plan sportif que financier.

Bonjour James, un petit mot sur ta sélection, comment avez vous préparé le Festival des Îles?
“Pour pouvoir participer on a du faire des levées de fonds. Le prix des billets est très élevés et cela représente un budget de près de 700.000F. Sans compter le matériel, les autres frais… Donc ça fait un an que l’on se prépare pour financer les billets pour venir au Festival des Îles.”

Comment récoltez vous les fonds ?
“On met en place des actions toute l’année. Des ventes de plats le week-end aux particuliers, des journées corporatives, on sollicite aussi des subventions à la commune de Nuku Hiva qui nous aide énormément.”

Concernant l’équipe, comment est réalisée cette sélection?
“C’est une sélection des meilleures joueuses de l’île de Nuku Hiva. J’ai été nommé sélectionneur, mais je suis également coach d’une des trois équipes de Nuku Hiva. Donc j’observe les matchs et les performances des joueuses tout au long de l’année pour faire ma sélection. 80% de la sélection fait déjà partie de mon équipe et j’ai complété avec des filles des deux autres équipes.”

Quelle est l’expérience de tes joueuses concernant le Festival des Îles ?
“Pour la plupart des filles c’est leur deuxième festival. Il y a seulement deux filles qui participent pour la première fois, dont une âgée seulement de 15 ans qui vient de marquer aujourd’hui. C’est bien pour la confiance et pour son intégration dans le groupe. Elle est très jeune par rapport aux autres qui sont essentiellement des mères de familles.

Pour ces mères de famille justement, c’est pas simple de partir si loin si longtemps.
“Absolument, au total on va passer quinze jours sur Tahiti. C’est une grosse organisation, un gros sacrifice familial pour ces mamans qui laissent famille et travail pour vivre leur passion. Mais on se prépare à l’avance pour que tout se passe bien.”

Combien de participations au Festival des Îles compte cette sélection de Nuku Hiva ?
“C’est notre deuxième participation. L’an dernier nous avons fait 5ème de Polynésie, donc cette année l’objectif est de faire mieux, et si possible aller chercher la première place. Mais ça va être difficile car l’écart de niveau entre les équipes de Tahiti et celles des îles est important. Mais on a pas fait un voyage de 1500 km pour rien. Les filles se donnent à fond, ce sont des guerrières!”

C’est compliqué pour une équipe des îles d’arriver à situer son niveau par rapport à celui des équipes des autres archipels. Est ce que tu fais des déplacements sur Tahiti pendant l’année ? Comment fais tu pour perfectionner ton équipe?
“Je ne viens pas sur Tahiti, par contre j’ai des contacts avec des coachs de Tahiti et on s’échange des séances d’entraînement. Cela permet d’enrichir nos connaissances, d’élever notre niveau et la qualité des entraînement. Nous organisons également des matchs avec les autres équipes des Îles Marquises. On fait des rencontres Marquises Nord, Marquises Sud et cela nous permet de se préparer et de constater l’évolution de notre niveau de jeu. J’ai également mis en place un défi de perte de poids pour toute l’equipe, auquel je participe.”

Le football féminin sur Tahiti et les îles est en train de prendre de l’ampleur.
“Exactement, pour ma part j’ai justement décidé de m’investir dans le football féminin, et plus particulièrement le Futsal, car le niveau a encore une marge de progression importante. On peut aller loin. Mais en plus de l’investissement de chacun, il nous faut de l’encadrement. Je suis demandeur de formations. La Fédération Tahitienne de Football a mis en place une très courte formation avant le Festival. C’est très bien, mais nous aimerions maintenant des formations plus complètes et un suivit sur le long terme avec des mises à jour régulières.”

James, un dernier petit mot ?
“Je voudrais remercier la commune de Nuku Hiva pour son aide, mais également tous les gens qui nous ont aidé à la fois financièrement, mais aussi en terme de logistique et d’organisation. On fera tout pour représenter au mieux Nuku Hiva et les Marquises.”

Merci James. Profitez bien du Festival des Îles !

Related posts

Comment