FTF.PF > Actualités > A la Une > Formation: CFF4 – La gestion d’un club de A à Z !

Formation: CFF4 – La gestion d’un club de A à Z !

La semaine dernière s’est déroulée la formation au CFF4. Cette formation d’un volume horaire de 32 heures avait pour but d’aider les dirigeants et les éducateurs à structurer leur club. Patrice Flaccadori nous en dit plus sur cette formation et son déroulement.

Bonjour Patrice, comment s’articule cette formation au CFF4 ?
“En deux mots, cette formation se résume au “PROJET CLUB” : Comment organiser et développer un club autour du projet club. Ce projet club se décompose en 3 sous-projets:
Le projet associatif: Structurer le club en terme d’accueil, de fidélisation de contenu d’entrainement et de climat d’apprentissage. Organiser son club et le rendre attrayant pour les joueurs et éducateurs. 
Le projet éducatif: Orienté vers la transmission de savoir être. Règles de vie, règles du jeu et notion de fair play.
Le projet sportif: Plus en rapport avec les normes de compétition et les formats de compétition, les ambitions, la philosophie de jeu, le niveau de compétition, la formation…”

C’est une formation très théorique…
“Beaucoup de théorie, mais de la pratique bien sur, il y a quatre jours en salle avec des études de cas. En fait, on crée un club. On part de la création de l’association, des statuts, des membres du bureaux, de la nomination de l’association, l’objet etc… Puis on développe les détails de son fonctionnement. On évoque ce que l’on a le droit de faire ou pas avec une association, et on identifie les besoin d’un club… Ensuite on met en place le projet. On commence par définir les valeurs du club qui en seront l’ADN, et on évalue le club. Forces, faiblesses puis objectifs. On définit les actions à mettre en place pour atteindre ces objectifs… On aborde également la communication du club, la structuration technique, la partie éducative dont le PEF…”

L’idéal serait qu’au moins deux personnes par club soient titulaires du CFF4.

Qu’est ce que le PEF ?
“Le PEF c’est le “Programme Éducatif Fédéral”. Nous allons le mettre en place la saison prochaine dans les structures volontaires, ce CFF4 nous a permis d’identifier des référents PEF parmi les stagiaires, condition sinequanone à la mise en place du programme dans le club. Il y différents thèmes abordés comme l’environnement, la citoyenneté, la culture foot, l’arbitrage… Mais nous avons besoin avant cela d’avoir des titulaires du CFF4 pour les initier à ce PEF.”

 

Le CFF4 s’adresse à la fois à la création d’un club qu’à un club existant donc ?
“Absolument. Si la structure n’existe pas on met en place le projet, si elle existe déjà, on fait l’analyse et le bilan pour voir si il est réalisable. Ai-je un terrain de football? Des vestiaires ? Comment vais-je organiser la sécurité ? Quels sont mes moyens humains ? On part de ces interrogations là pour définir le projet et les objectifs. Il y a 4 objectifs:
-Contact avec l’environnement : Connaitre les structures dont le club a besoin
-Pouvoir d’attraction: Rendre le club attrayant
-Pouvoir de fidélisation: Garder ses joueurs
-Optimiser la qualité d’accueil: Améliorer le niveau d’encadrement
On fait ce travail sur différentes études de cas de clubs pour balayer un maximum de possibilités. C’est très complet.”

Une fois que la formation est effectuée, les éducateurs peuvent-il compter sur la FTF pour leur fournir des éventuelles informations ou conseils supplémentaire?
“Bien sur ! Premièrement, ils repartent avec des documents. Ensuite, nous sommes toujours en capacité de répondre à leurs interrogations. Et enfin, de la même manière qu’une formation CFF1, CFF2 ou CFF3, après la formation initiale du CFF4 ils repartent pour mettre en place une action dans le club pour valider leur CFF.”

Une conclusion au sujet de cette formation ?
“L’idée globale de ce CFF4 c’est que les éducateurs soient au courant de ce qu’il se passe au niveau administratif et organisationnel de leur club et de ne pas être seulement concentré sur le terrain. Un club c’est une entité ou chacun doit savoir ce qu’il se passe autour pour une meilleure cohésion des différents intervenants. L’idéal serait qu’au moins deux personnes par club soient titulaires du CFF4. L’amélioration structurelle des clubs et l’amélioration du niveau du football Tahitien passera par là.”

Merci Patrice !

Related posts

Comment