FTF.PF > Actualités > A la Une > Football – Patrice Flaccadori : ” accompagnez vos enfants ! “

Football – Patrice Flaccadori : ” accompagnez vos enfants ! “

"Accompagnez et encouragez vos enfants !"

La saison footballistique 2017-2018 touche à sa fin mais l’activité de la fédération tahitienne de football ne s’arrête pas pour autant avec, par exemple, le début du championnat de Tahiti de beach soccer. Football, futsal, beach soccer, la fédération a décidé de diversifier son offre. Nous avons pu faire le point avec Patrice Flaccadori, directeur technique de la FTF.

Parole à Patrice Flaccadori :

Une saison footballistique bien remplie ?

« On a fini par la Coupe de Tahiti U11 et U13, on a vu des jeunes qui jouaient bien. On note le retour des éducateurs, c’est important car ce sont eux qui sont sur le terrain, ce sont eux qui sont là tous les mercredis et samedis pour entrainer leurs petits. Depuis deux ans, on a augmenté les normes de pratique, on est passés de 12 festivals à 22 festivals, en alternant football, futsal et beach soccer. »

« On voit des principes et des intentions de jeu émerger, des principes de conservation de balle apparaitre jusque dans la catégorie U9 pour Dragon, Vénus et Tefana. Le niveau s’est amélioré. Pour nous c’est très important et très positif. Les résultats sont importants mais nous, techniciens, on essaye de voir les intentions de jeu. »

Vous jonglez entre les disciplines et les catégories ?

« C’est une question d’organisation. On a besoin de l’aide des communes et il y a des communes qui nous aident vraiment de ce point de vue-là. On envoie un calendrier et ils nous réservent des salles. Si on prend l’exemple du Brésil, à Sao Paulo, ils ne pratiquent le football qu’à partir de 12 ans, avant ils pratiquent le futsal. Nous on veut faire un mix, on propose une pratique diversifiée, du futsal, du football et du beach soccer. On voit les enfants qui progressent, on voit des techniques de futsal au football et ça c’est intéressant. »

Cela permet de varier les plaisirs ?

« Exactement. Les enfants, les sportifs en général ne veulent pas rester enfermés dans une activité. On est à une époque où on veut tester des pratiques différentes. En réfléchissant à ça, on a trouvé que l’idée était intéressante et pertinente de proposer une diversité de pratiques, en proposant du football, du beach soccer et du futsal. Plus tard, ils pourront choisir le sport qu’ils voudront pratiquer principalement, avec derrière l’idée d’alimenter nos sélections, de football, de beach soccer et de futsal. »

Patrice Flaccadori, directeur technique de la FTF

Un bilan globalement positif pour 2017-2018 ?

« Je pense qu’on a eu vraiment une saison très dense, donc là on va se poser. On a pas encore tout à fait fini, j’ai une formation Fifa toute la semaine à Raiatea. On va analyser les chiffres mais d’ores et déjà je pense qu’il y a beaucoup de côtés positifs, notamment sur les différentes activités que l’on a eues. On a de grosses échéances qui arrivent au niveau international, les U19, les U17, la sélection féminine avec la Nation’s Cup l’année prochaine en Nouvelle Calédonie…Les dix premiers du défi technique sont partis en immersion au football club de Toulouse. On a envoyé une section sportive sur un gros tournoi en Bretagne, ce sont des choses forcément positives qui offrent des perspectives à nos jeunes joueurs. Une saison donc très positive. »

Un dernier mot, un remerciement ?

« Merci aux clubs et aux éducateurs qui font un travail formidable même si on a encore des choses à améliorer. Merci au parents et un message : accompagnez vos enfants car c’est important de les encourager et de les mettre dans les meilleures dispositions possibles pour qu’ils pratiquent leur sport préféré, le football. » Propos recueillis par SB / FTF

La saison footballistique a été dense

Related posts

Comment