FTF.PF > Actualités > A la Une > Football – Ligue 1 VINI: C’est l’heure de la reprise

Football – Ligue 1 VINI: C’est l’heure de la reprise

Ce vendredi 15 septembre, l’élite du football masculin reprend ses quartiers sur les pelouses de Mahina et Teahupoo. Cette première journée se poursuivra le lendemain, samedi 16 septembre sur les terrains du Centre de formation de la FTF et du stade Pater.

Comme la saison derrière, 10 équipes prendront part au championnat dont 3 nouvelles. Promues en Ligue 1, l’AS Aorai et l’AS Punaruu ont remplacé l’AS Arue et l’Olympic Mahina qui font le chemin inverse vers la Ligue 2. La sélection nationale des moins de 19 ans succède quant à elle aux Tam Ura, la sélection des moins de 17 ans.

Cette année la compétition adopte un nouveau format avec le retour à un championnat traditionnel. En effet, finis les playoffs qui ont fait le bonheur des uns et le malheur des autres, le champion de la saison 2017-2018 sera celui qui aura obtenu le plus grand nombre de points à l’issue des 3 phases du championnat.

Tour d’horizon des clubs

Sur le papier, c’est l’AS Central Sport qui s’annonce comme le grand favori du championnat. En effet, suite à son recrutement 5 étoiles, débauchant notamment Lorenzo et Jonathan TEHAU ou encore Sylvain GRAGLIA, joueurs cadres de l’AS Tefana, les rouges et noir se sont renforcés sur toutes les lignes et annoncent clairement la couleur.

Suite à sa prestation convaincante en Coupe des champions samedi dernier, l’AS Tefana a démontré que, malgré la perte de nombreux joueurs cadres il faudra bien compter sur eux dans la course au titre de champion.

Toujours en rodage, l’AS Dragon va monter en puissance au fil des matches. Seul ombre au tableau la perte de leur attaquant de pointe et meilleur buteur de l’équipe l’an dernier, Manarii PORLIER, qui s’en est allé faire les beaux jours de l’AS Tiare Tahiti.

L’AS Vénus repart avec un groupe quasiment identique à celui grâce auquel elle s’était hissée en finale des play off de la Ligue 1 VINI, battant notamment le champion en titre Tefana en demi-finale. A l’instar du club de Puurai, l’équipe au scapulaire s’appuiera cette saison sur les jeunes formés au club. Après avoir réalisé le grand chelem dans les compétitions jeunes la saison dernière, les bleus marine semblent faire le bon choix.

L’AS Pirae avait choisi l’an dernier de repartir avec une équipe de jeunes joueurs inexpérimentés et avait connu une première partie de saison compliquée. Fort du retour de certains cadres dans l’effectif dont notamment son attaquant phare, Raimana LI FUNG KUEE, les oranges s’étaient sauvés de justesse en fin de saison. Cette année, en plus d’avoir acquis de l’expérience, le groupe s’est étoffé et pourrait être un sérieux outsider capable d’embêter les favoris.

En pleine restructuration, il faudra sans attendre un peu de temps avant de revoir l’AS Manu Ura jouer les premiers rôles dans le championnat. Dans ce projet, outre le soutien de la commune et de son maire emblématique, les mauves pourront toujours s’appuyer sur leur fidèle portier Jonathan TOROHIA pour tenir la baraque dans les moments difficiles.

Club formateur de la presqu’île, l’AS Taiarapu FC continue son bonhomme de chemin en Ligue 1 et affiche une régularité que d’autres envient. L’équipe est toujours difficile à manœuvrer lorsqu’elle joue à domicile et beaucoup de clubs s’y sont cassés les dents la saison dernière et il y a fort à parier que la donne ne changera pas cette année.

Promues cette année, les équipes de l’AS Aorai et l’AS Punaruu, devront batailler pour se maintenir dans l’élite. En effet, depuis quelques saisons, rares sont les équipes issues de Ligue 2 qui ont réussi à conserver leur place dans la division supérieure. L’an dernier, les promus Olympic Mahina et AS Arue avaient d’ailleurs fait le « yoyo » pour redescendre en Ligue 2 à l’issue de la saison.

Rendez-vous ce weekend dans les stades pour encourager votre équipe préférée.

Le programme des matches

 

 

 

Related posts

Comment