FTF.PF > Actualités > A la Une > Football féminin – Focus sur Vaihei Samin « J’aime bien la danse mais moi c’est le foot ! »

Football féminin – Focus sur Vaihei Samin « J’aime bien la danse mais moi c’est le foot ! »

Le football féminin refait surface en Polynésie. La fédération tahitienne de football compte bien présenter une sélection de Tahiti lors du prochain tournoi de qualification en août 2017 pour tenter de gagner une place pour la Coupe du monde U17 2018 en Uruguay. On en a profité pour faire la rencontre de Vaihei Samin, 15 ans, qui aimerait suivre les traces de Kyani Wong et devenir une joueuse professionnelle.

Après des années de sommeil, le football féminin refait surface en Polynésie. Pour la deuxième année consécutive, deux championnats sont proposés tous les dimanches, un championnat sénior et un championnat U16. Thierry Ariiotima, le président de la fédération tahitienne de football, a déclaré fin 2016 que le « le football féminin est désormais une priorité ».

Vaihei est gauchère, elle a grandi dans un environnement propice à la pratique du football, elle est la fille de Xavier Samin, qui fut gardien émérite du club de Tefana. Elle est une amie intime de Kyani Wong et elle a pour projet de la rejoindre en métropole grâce au soutien de Stéphanie Spielmann, chef de projet auprès de la FTF. Pour Stéphanie, « Vaihei est, sous certains aspects, encore meilleure que Kyani, elle a des qualités exceptionnelles. » SB / FTF

NE RATEZ PAS LA PROCHAINE SESSION LIVE YOUR GOALS le 25 MARS au centre technique !!! DESTINE AU PETITES FILLES DE 6-12 ANS, LICENCIEES OU NON. INFOS 87 37 61 62

Parole à Vaihei Samin :

Comment as-tu commencé le football ?

« Toute ma famille pratique le football, maman, papa, tati, tonton, frères, cousins…alors j’ai décidé de jouer aussi. Mon père a été gardien à l’as Tefana, j’allais voir tous ses matchs. J’ai commencé à jouer en club à Tefana à l’âge de 7 ans. Depuis, je n’ai jamais arrêté, c’est devenu ma passion et j’aimerais bien en faire plus tard mon métier. J’aime tout dans ce sport. On s’amuse bien, on aime prendre du plaisir à jouer. »

Les jeunes filles de ton âge font plutôt de la danse ?

« Je fais plusieurs sports à côté mais c’est juste comme ça, pour le fun. Mon vrai sport c’est le football. Depuis petite, j’ai joué avec les mêmes joueurs, mes cousins, jusqu’à maintenant. J’aime bien la danse mais moi c’est plus le foot ! »

Par rapport à la sélection U16, tu es intéressée ?

« Oui, bien sûr. Je suis contente car ma mère a déjà joué en sélection féminine, avant, en foot à 11, puis ensuite on a plus entendu parler du foot féminin, cela s’est arrêté d’un coup. Alors les femmes se sont mises au futsal. Je suis très contente que la fédé ait relancé des championnats le dimanche et a été jusqu’à recréer une sélection. Jouer une Coupe du monde est un rêve et j’espère bien qu’il se transformera en réalité. »

Quelques mots sur Kyani Wong ?

« C’est ma tante, même si on a le même âge, et c’est aussi une très bonne amie. Je suis très contente pour elle qu’elle ait pu partir. Je lui ai promis que j’allais la rejoindre cette année et je compte bien tenir cette promesse. Je sais que c’est difficile de s’adapter, je ne suis pas encore prête mais bon, ce n’est pas grave, je vais faire avec. »

Vaihei a grandi avec Tefana football

Tu as des contacts avec elle ?

« Non, la semaine elles n’ont pas leur portable, elles se concentrent sur leurs entrainements et leurs matchs. On a des news à travers facebook avec des vidéos, des informations et cela me fait vraiment plaisir de la voir car je joue avec elle depuis petite. Notre rêve c’était de partir en métropole et vivre notre rêve ensemble. Du coup cette promesse je vais la tenir. »

Elle joue au milieu et toi ?

« Je joue au poste de milieu offensif et aussi ailier gauche. Mes points forts, c’est que j’adore faire des passes. Mon truc, ce n’est pas vraiment de dribbler mais j’aime m’appliquer dans la conduite de balle et dans mes frappes. »

Un dernier mot, un remerciement ?

« J’aimerais remercier mon coach Stéphanie Spielmann car c’est elle qui a tout fait pour moi, c’est elle qui va m’entrainer, qui va faire pour moi ce qu’elle a fait pour Kyani, elle va me préparer pour la métropole. » Propos recueillis par SB / FTF

Related posts

Comment