FTF.PF > Actualités > A la Une > Football – Coupe du monde U20 : Focus sur Samuel Liparo

Football – Coupe du monde U20 : Focus sur Samuel Liparo

Samuel joue au poste de défenseur

Du 5 au 18 août prochain, la Polynésie française accueillera le tournoi qualificatif pour la Coupe du monde U20 qui se déroulera en Pologne en 2019. Nous sommes allés à la rencontre des joueurs évoluant en métropole revenus spécialement pour ce tournoi décisif. Rencontre avec le défenseur Samuel Liparo.

On a encore en souvenir la déception du clan tahitien lors du tournoi qualificatif pour la Coupe du monde U17 qui s’était déroulé à Tahiti en février 2017. Notre sélection U16, qui jouait à domicile, n’avait pas réussi à s’extraire des matchs de poule en raison d’un goal average insuffisant. Notre sélection U19 aura l’occasion de tenter de se qualifier pour la Coupe du monde U20 prévue en Pologne en 2019.

Cette fois-ci, ce sont les deux finalistes qui seront qualifiés, il y a donc une place supplémentaire par rapport au tournoi de 2017 où seul le gagnant gagnait son ticket pour la Coupe du monde. Nous sommes allés à la rencontre de joueurs de cette sélection U19 évoluant en métropole revenus pour participer à ce tournoi important. Notre sélection U19 sera opposée dans le groupe A à la Nouvelle Zélande, à la Papouasie et à Tonga.

Rappelons que notre sélection a joué toute la saison en Ligue 1 polynésienne. Avec le renfort des joueurs évoluant en métropole, elle a toutes ses chances de se qualifier. La dernière participation de nos jeunes à une Coupe du monde remonte à 2009 en Egypte. Elle avait donné naissance à une génération talentueuse ayant par la suite participé à la Coupe des Confédérations au Brésil en 2013 ou aux Coupes du monde de beach soccer en 2015 et 2017. SB / FTF

Samuel Liparo est en sport-études en Bretgagne depuis quatre ans

 Parole à Samuel Liparo :

 Ton parcours ?

 « J’ai commencé à Punaruu à l’âge de quatre-cinq ans avec mon père, après je suis allé à Tefana à partir de U15. En seconde, je suis parti pour Concarneau, en Bretagne pour faire une section sportive en football. Mes grands-parents, qui habitent pas loin, m’en avaient parlé. J’étais allé faire des tests là-bas et ils m’avaient accepté. Cela fait maintenant quatre ans que j’y suis. »

La vie en métropole ?

 « C’est bien, il y a beaucoup d’installations par rapport à ici. Le niveau est plus haut, c’est sûr. On avait entrainement tous les jours, soit sur terrain synthétique, soit sur différents terrains en herbe. »

 Ton emploi du temps ?

 « Quand j’étais au lycée, il y avait cinq entrainements par semaine, chaque soir, avec un emploi du temps aménagé. Après, le samedi, il y avait match et le dimanche repos. Maintenant que je suis à la fac, je m’entraine dans un club à côté de Brest et le vendredi je reviens pour m’entrainer et pour jouer à Concarneau. »

 Tu joues dans quel championnat ?

 « J’ai joué en R1, c’est la DH pour les U19. Cela s’est très bien passé, on a fini deuxième. En plus, on a eu un beau parcours en Gambardella, c’est la Coupe de France des U19. On est arrivés jusqu’en quart de finale. Cela a été vraiment une bonne année. J’ai pu participer à un match en National 3 donc c’était vraiment bien. »

 Content d’être revenu pour la sélection ?

 « Oui, c’est sûr. On représente l’île dans laquelle j’ai grandi puisque je suis arrivé ici à l’âge de deux mois. Cela m’a permis de revoir tous les amis, tous les copains du foot. Cela faisait deux ans et demi que je n’étais plus rentré. C’est une belle expérience à vivre. »

 Confiant pour la qualification ?

 « Oui, j’espère qu’on va le faire quand même. C’est pour ça qu’on est là. Il y a une très bonne ambiance et puis, quand il faut, on est sérieux. L’objectif, c’est d’aller au moins jusqu’en finale pour se qualifier pour la Pologne l’année prochaine. »

 Tes projets professionnels ?

 « Pour l’instant je suis à la fac, je voudrais continuer mes études et faire un bac + 5 et rentrer dans l’armée ou travailler dans l’électronique tout en jouant à un bon niveau au football. Je remercie le coach ainsi que tous les joueurs qui m’ont vraiment bien accueilli. Merci aussi à la famille car c’est grâce à mon père surtout que je suis là. » Propos recueillis par SB / FTF

Related posts

Comment