FTF.PF > Actualités > A la Une > Football – Coupe du monde U20 : Bruno Tehaamoana « On est là pour apprendre »

Football – Coupe du monde U20 : Bruno Tehaamoana « On est là pour apprendre »

Deuxième défaite pour Tahiti qui garde la tête haute

La sélection de Tahiti participe actuellement à la Coupe du monde U20 de la Fifa qui se déroule en Pologne. Après une première défaite 3-0 contre le Sénégal, les Aito Taurea se sont de nouveau inclinés 5-0 contre le pays hôte qui jouait devant plus de 15 000 supporters acquis à sa cause. Nos jeunes n’ont rien lâché, se procurant même une belle occasion en fin de rencontre.

Après le Sénégal et ses 16 millions d’habitants, Tahiti a affronté ce dimanche 26 mai la Pologne est ses 40 millions d’habitants. Il est évident, pour des raisons démographiques, qu’il est difficile pour Tahiti de rivaliser avec ses 300 000 habitants. Après une défaite 2-0 contre la Colombie, le pays organisateur devait absolument faire bonne figure face à Tahiti et l’équipe a effectivement déroulé du beau football.

Malgré le score sévère, Tahiti n’a pas à rougir de sa prestation, tant au niveau du jeu que de son attitude sur le terrain. Dès la 8’, Moana Pito sort un arrêt réflexe sur une frappe polonaise, puis un deuxième arrêt, le ton est donné. La Pologne domine le début de rencontre, mais Tahiti ne démérite pas. A la 15’, suite à une faute sur son capitaine Roonui Tehau, Tahiti obtient un coup franc bien placé, mais Yann Vivi frappe bien au-dessus.

David face à Goliath, chez lui

Deux minutes plus tard, suite à un corner, la défense tahitienne repousse la balle et il faut une frappe magistrale à la volée de Bednarczyk dans la lucarne pour que Moana Pito soit battu. 1-0 pour la Pologne. Terai Brémond fait du bon travail au milieu du terrain et il faut attendre la 37’ minute pour que Zylla double le score suite à une balle perdue suivie d’une contre-attaque. 2-0 pour la Pologne.

Deux minutes plus tard, la Pologne marque encore, faisant preuve d’une efficacité redoutable grâce à ses joueurs professionnels évoluant déjà dans de grandes équipes européennes comme le Bayern de Munich, Leeds ou la Roma. Score à la mi-temps : 3-0. Certes la Pologne a dominé, tant au niveau physique que technique, mais nos joueurs se sont bien battus, encaissant des buts bien souvent suite à de petites erreurs techniques. Score à la mi-temps : 3-0 pour la Pologne.

Bruno Tehaamoana a fait tourner son effectif

Deux autres buts encaissés en deuxième mi-temps

A la 52’, Moana Pito se détend sur une frappe polonaise lourde et sauve une fois de plus le camp tahitien. Malheureusement, moins de dix minutes plus tard, à la 61’, son pied d’appui glisse au moment d’un dégagement. Habituellement long et puissant, celui-ci arrive dans les pieds de l’attaque polonaise qui ne laisse pas passer l’occasion, Steczyk marque son deuxième but : 4-0 pour la Pologne. Il faut attendre la 65’ pour voir le premier corner tahitien et le premier tir dangereux, même si la balle termine dans le petit filet et qu’une position de hors-jeu est sifflée.

L’entraineur Bruno Tehaamoana fait tourner son effectif et peu après la sortie de Terai Brémond, Tahiti encaisse son 5e but de la rencontre (Benedyczac, 74’). Tahiti ne lâche rien et se fait plus pressant en fin de rencontre, réussissant à obtenir plusieurs corners. A la 82’, beau mouvement collectif et superbe frappe du n°14 Tutehau Tufariua, cadrée, détournée de justesse par le gardien polonais. Tahiti est passé très près de l’exploit. Réduite à 10 suite à deux cartons jaunes récoltés par le défenseur central Hennel Tehaamoana, Tahiti termine la deuxième mi-temps à 10 mais le score en restera là. 5-0 pour la Pologne.

La déception est palpable mais…

En fin de rencontre, la déception du camp tahitien est palpable. Les joueurs, le staff, la fédération…tout le monde s’est investi et perdre 5-0 devant 15 000 spectateurs est rageant. Mais Bruno Tehaamoana le précise en fin de rencontre : « on est là pour apprendre ». Le nombre de buts encaissés a été divisé quasiment de moitié par rapport à la dernière coupe du monde U20 en 2009 pour l’instant, ce qui est encourageant.

Le match se termine sur la belle image de nos jeunes signant des autographes aux supporters polonais. Prochain match mercredi matin (8H30 heure de Tahiti) contre la Colombie, sans doute le plus difficile, qui est sur le papier la meilleure équipe de ce groupe A. Tahiti devra se passer de son défenseur central Hennel Tehaamoana (suspendu) pour tenter d’encaisser le moins de buts possible, afin de terminer le mieux possible cette aventure formatrice. SB/FTF

Une aventure formatrice avant tout pour le clan tahitien

Related posts

Comment