FTF.PF > Actualités > TAHITI NUI U15 > TAHITI NUI U17 > Football – Championnat d’Océanie U17 : Un match tendu entre Tahiti et la Calédonie, 1-1

Football – Championnat d’Océanie U17 : Un match tendu entre Tahiti et la Calédonie, 1-1

La sélection de Tahiti U17 participe actuellement au Championnat d’Océanie, un tournoi qualificatif pour la Coupe du monde U17 qui se déroulera en Inde en octobre. Après une première courte victoire 1-0 contre le Vanuatu, Tahiti a concédé le nul 1-1 contre le « frère ennemi » calédonien. Un match tendu qui s’est déroulé à Mahina mardi soir devant un public en feu.

La sélection de Tahiti U17 participe actuellement à un tournoi important, le championnat d’Océanie de football organisé par la confédération du football océanien (OFC) et la fédération tahitienne de football. Huit équipes sont inscrites mais seuls les deux finalistes seront qualifiés pour la Coupe du monde U17 de la Fifa qui se déroulera en Inde en octobre prochain.

Tahiti s’est retrouvé dans le groupe A avec le Vanuatu, la Nouvelle Calédonie et la Papouasie Nouvelle Guinée alors que dans le groupe B on retrouvait l’équipe favorite la Nouvelle Zélande, Fidji, les Salomon et les Samoa. Après une courte victoire contre le Vanuatu, Tahiti affrontait la Nouvelle Calédonie pour tenter de s’assurer la première place de la poule, afin d’éviter de rencontrer la Nouvelle Zélande en demi finale.

Comme lors du premier match, la jeune sélection de Tahiti s’est montrée fébrile et inexpérimentée, en deçà de ses performances habituelles à l’entrainement. Il faut rappeler que la sélection a été constituée en août dernier par Patrice Flaccadori. Elle avait pu acquérir une certaine expérience en participant au championnat de Ligue 1 Vini avec les équipes senior de Polynésie.

Le match a été une fois de plus très intense

Un match tendu contre le « frère ennemi » calédonien

Le match a débuté par une relative domination du clan calédonien. Quasiment aucune frappe au but pour Tahiti dans les premières vingt minutes. Comme lors du premier match, les arrières « balancent », Tahiti ne parvient pas à construire son jeu. Du côté de la Calédonie, le ballon circule légèrement mieux avec des séquences de 3-4 passes voire plus mais Moana Pito, le capitaine et gardien tahitien, gère bien la situation et enchaine les parades.

Il faudra attendre la toute fin de première période pour qu’à la suite du premier corner de la partie pour Tahiti, Kalani Beaumert passe la balle à Tutehau Tufariua qui s’élance vers lui du premier poteau. Tutehau lui remet la balle et Kalani Beaumert, qui rappelons-le avait été l’homme du match contre le Vanuatau, se décale vers le centre en dribblant trois défenseurs avant de frapper et de tromper le gardien calédonien. Les deux équipes rentrent au vestiaire sur le score de 1-0 pour Tahiti.

La deuxième période sera meilleure pour Tahiti, en terme de jeu. Globalement, nos jeunes font l’effort et gênent en permanence la Calédonie. Il y a toujours un pied tahitien pour toucher la balle et déjouer les phases de jeu calédoniennes. Le jeu se fait d’ailleurs parfois un peu dur, d’un côté comme de l’autre. Moana Pito continue son festival d’arrêts et de sorties aériennes et Tahiti a également son lot d’occasions, manquant à plusieurs reprises de doubler la mise, notamment suite à une contre attaque rondement menée.

Le public a une fois encore répondu présent

Mais le deuxième but n’arrivera pas. Le ballon ne circule pas assez au milieu et les fautes directes se multiplient. L’envie est pourtant là, le n°8 Eddy Kaspard fait un meilleur match que le premier, en revanche cela coince trop souvent pour le n°6 Kavai’ei Morgant qui est habituellement un excellent joueur, central dans le dispositif de Patrice Flaccadori.

Alors que le temps officiel est écoulé, Kalani Beaumert commet une vilaine faute sur le côté droit et prend son deuxième carton du tournoi, synonyme de suspension pour le 3e match. Le coup franc rebondit une fois dans la surface et est repris du gauche par Robert Caihe qui marque le but de l’égalisation. Le match se termine sur le score de 1-1. La Calédonie exulte comme si elle avait remporté la finale du tournoi, on sent de la rivalité, de la provocation, un joueur calédonien tire la langue au public qui tantôt applaudit, tantôt hue l’équipe adverse.

Du fair play mais aussi de la tension entre les joueurs

Il faudra jouer mieux vendredi, mais sans Kalani

Vendredi, le dernier match de poule opposera Tahiti à la Papouasie Nouvelle Guinée qui rappelons-le a été battue 3-2 par la Nouvelle Calédonie. Il faudra une défaite de la Calédonie contre le Vanuatu et une victoire de Tahiti contre la Papouasie pour espérer terminer premier du groupe. Même si Tahiti évite la Nouvelle Zélande en demi finale, elle risque d’avoir des difficultés contre Fidji ou Salomon qui ont proposé de bonnes prestations dans le groupe B.

Tahiti doit, à partir du prochain match de vendredi, proposer un meilleur jeu s’il elle veut se qualifier pour la Coupe du monde U17 en Inde, malheureusement cela se fera sans Kalani Beaumert, qui a écopé d’un match de suspension. L’égalisation de la Calédonie dans les arrêts de jeu est certes rageante mais logique compte rendu de l’ensemble du match. SB / FTF

Patrice Flaccadori sait que son équipe peut bien mieux faire

Patrice Flaccadori, coach de la sélection :

Il y avait de l’envie en deuxième mi temps ?

« Oui, il y avait de l’envie mais on porte trop la balle. Il y a des zones de terrain où on doit avoir des phases de conservation et de progression et là on porte, on dribble et on se fait rattraper en contre. On doit donner ce ballon et se déplacer et on l’a pas fait, où on l’a fait très très peu, c’est ça notre problème en ce moment. On a manqué de maturité, c’est notre premier tournoi important mais ça l’était aussi pour la Calédonie, donc on n’a pas d’excuse. »

C’est rageant de prendre un but dans les arrêts de jeu ?

« Complètement, car à la 90’ on doit plus faire de chichis, on envoie dans les tribunes, n’importe où, on arrose, et là on veut encore essayer de dribbler, de porter cette balle. C’est ce qui nous a tués ce soir je pense. Rien est fini, la Calédonie mérite ce match nul complètement. Il y a eu une belle équipe en face qui a joué avec ses forces, du jeu long avec parfois de bonnes séquences, c’est une belle équipe aussi. » Propos recueillis par SB / FTF

Les Calédoniens ont exulté comme s’il avaient remporté le tournoi

Related posts

Comment