FTF.PF > Actualités > TAHITI NUI U15 > TAHITI NUI U17 > Football – Championnat d’Océanie : Tahiti affrontera le Vanuatu, la Nouvelle Calédonie et la Papouasie

Football – Championnat d’Océanie : Tahiti affrontera le Vanuatu, la Nouvelle Calédonie et la Papouasie

Tahiti sera opposé au Vanuatu, à la Nouvelle Calédonie et enfin à la Papouasie

La fédération tahitienne de football a convié les médias ce jeudi matin pour une conférence de presse au sujet du championnat d’Océanie de football U17 qui va se dérouler à Tahiti du 11 au 24 février. Les entraineurs des huit nations participantes étaient présents. Les deux finalistes du tournoi seront qualifiés pour la Coupe du monde U17 qui se déroulera en Inde du 6 au 28 octobre 2017.

La conférence de presse liée au Championnat d’Océanie de football U17 s’est déroulée ce jeudi matin au centre technique de la fédération tahitienne de football. Ce tournoi se déroulera à Tahiti du 11 au 24 février prochain, entre le stade Pater et le stade de Mahina. Les deux finalistes du tournoi seront qualifiés pour la Coupe du monde U17 qui se déroulera en Inde du 6 au 28 octobre prochain.

Cette compétition internationale est le fruit de la collaboration entre la confédération du football océanien (OFC) et la fédération tahitienne de football (FTF). Pas moins de 130 bénévoles tahitiens prêtent main forte à l’organisation de la manifestation. Pour la FTF, la compétition représente environ 8 mois de préparation. Charles Ariiotima, cheville ouvrière de la FTF, a mis l’accent sur le fait que pour la première fois la FTF a pu proposer aux délégations étrangères des solutions d’hébergement bien moins coûteuses que celle rencontrées par exemple au Vanuatu où la délégation de Tahiti avait dépensé 1 Mcp, au lieu des 300 000 fcp proposés aux étrangers pour cette compétition.

Charles Ariiotima, le directeur des compétitions de la FTF, a également rappelé que c’était la deuxième fois que la Polynésie française accueillait un tournoi qualificatif pour une Coupe du monde, la dernière fois c’était en 2009. Tahiti avait alors gagné le tournoi et avait ainsi gagné son ticket pour la Coupe du monde U20 en Egypte, avec de jeunes joueurs qui sont devenus les « stars » du football tahitien comme Steeve Chong Kue, Alvin Tehau…Jouer à domicile est ainsi un atout pour le pays hôte.

Les huit équipes sont divisées en deux poules : La poule A avec la Papouasie, le Vanuatau, la Nouvelle Calédonie, Tahiti, et la poule B avec la Nouvelle Zélande, les Salomon, Samoa et Fidji. Tahiti devra forcément sortir gagnant de sa poule pour se qualifier pour la Coupe du monde U17 en Inde.

Chris Kemp (OFC), Charles Ariiotima (FTF) et Michael Song (OFC)

La Nouvelle Zélande part favorite

Le grand favori de la compétition est la Nouvelle Zélande, dont la délégation est arrivée deux jours avant toutes les autres délégations, qui se trouve heureusement pour Tahiti dans une poule différente que la poule où se trouve Tahiti. La Nouvelle Zélande devrait s’imposer face aux Salomon où à Fidji, même si le football est loin d’être une science exacte. Fidji s’est d’ailleurs déjà qualifié pour la Coupe du monde U20 en 2015 en gagnant le tournoi de qualification à domicile l’année précédente.

Dans la poule A, Tahiti devra se méfier de son « frère ennemi » la Nouvelle Calédonie dont le talent des joueurs n’est plus à prouver, mais les pronostics sont difficiles, en dehors de la Nouvelle Zélande favorite et des Samoa qui devraient être un peu en dessous, les cinq autres équipes devraient être d’un niveau similaire. Le Vanuatu, la Nouvelle Calédonie et enfin la Papouasie Nouvelle Guinée sont donc à la portée de la sélection tahitienne.

C’est la première fois que les deux finalistes du Championnat d’Océanie se voient offrir une qualification pour la Coupe du monde U17. Cette annonce a boosté l’ensemble des équipes océaniennes. 24 pays participeront à la Coupe du monde en Inde dont deux originaires d’Océanie. Cette nouvelle possibilité offerte par la FIFA est-elle le signe que le football océanien progresse ? Tahiti compte bien en tous cas profiter de ce tournoi à domicile pour tenter de se qualifier, en espérant que le public fasse le déplacement pour venir supporter son équipe.

L’entraineur Patrice Flaccadori s’est montré confiant, il a félicité son équipe pour le travail effectué et l’engagement démontré lors des 8 mois de préparation. Le premier match de nos Tama Ura se jouera au Stade de Mahina ce samedi 11 février à 19H, le prix des places est fixé à 500 fcp par soirée, chaque soirée comprenant deux matchs (16H et 19h). SB / FTF

Related posts

Comment