FTF.PF > Actualités > A la Une > Foot féminin – Vaihei Samin : La jeune fille a été retenue au pôle espoirs de Tours

Foot féminin – Vaihei Samin : La jeune fille a été retenue au pôle espoirs de Tours

Stéphanie Spielmann, chef de projet auprès de la fédération tahitienne de football, vient de nous le confirmer : Vaihei Samin, jeune joueuse du club de Tefana, a été recrutée par le pôle espoirs de Tours. Elle est revenue à Tahiti après un mois passé en métropole mais elle repartira en septembre pour poursuivre son rêve de joueuse de football professionnelle.

L’as Tefana est un des clubs les plus dynamiques de Polynésie française. Le club brille au plus haut niveau du championnat de Ligue 1, et de la Ligue des champions OFC. Il fournit également de nombreux joueurs à la sélection de Tahiti. Tefana porte également un souci particulier à la formation des jeunes, fille ou garçon. On rappelle au passage que la fédération de football représente environ 13 000 licenciés en Polynésie française entre le football à 11, le futsal et le beach soccer.

Cette bonne nouvelle pour le football polynésien est le fruit de la collaboration entre l’as Tefana, la fédération tahitienne de football et la fédération française de football. Rappelons que l’as Tefana a initié un partenariat avec l’as St Etienne, elle développe également une section sportive avec la création d’un internat près du stade Louis Ganivet de Faa’a.

Stéphanie Spielmann est une des actrices principales de cette réussite. Après avoir contribué à l’arrivée de Kiani Wong au pôle de Strasbourg, elle a accompagné Vaihei Samin depuis un mois pour une tournée de stages en métropole. Elle s’occupe également de la sélection féminine U17 qui se prépare actuellement pour un tournoi de qualification pour le prochaine coupe du monde Fifa U17 au Paraguay en 2018.

Les jeunes garçons ne sont pas en reste puisque tout récemment Eddy Kaspard, Kavai’ei Morgant du club de Tefana et Heealii Amaru ont également été retenus pour intégrer un pôle de formation en métropole. SB / FTF

 

Vaihei est la fille de l’ancien gardien de la sélection de Tahiti

Parole à Stéphanie Spielmann :

Quel est le bilan de votre déplacement ?

« Extrêmement positif puisque Vaihei sera en métropole à la rentrée prochaine au pôle espoir de Tours. On a préparé ce voyage en envoyant les résultats de tests de vitesse, de jonglerie au préalable, je voulais être sûre qu’elle puisse avoir ses chances. On a démarré par St Etienne puis on a enchainé avec Clairefontaine pour 4 jours de stage. Les sélectionneurs ont ensuite discuté entre eux et ont décidé de la prendre au pôle espoirs de Tours. »

Quelques mots sur le club de Tefana ?

« C’est un club qui travaille beaucoup avec les jeunes et qui met des éducateurs qualifiés dans chaque catégorie, cela fait une grande différence. Le succès de Kiani et de Vaihei est dû aussi au fait qu’elles évoluent avec les garçons depuis toujours. Elles avaient entrainement tous les jours, cela les a beaucoup aidées au niveau du rythme. On connaît la volonté de Tefana d’envoyer des jeunes à l’extérieur. »

Un dernier mot, un remerciement ?

« Je voudrais remercier la fédération tahitienne de football qui nous a accompagnées dans ce projet cette année, je remercie également le club de Tefana. Ces deux entités ont pu mettre leurs forces en synergie pour que le projet se concrétise. Cela faisait plusieurs années que c’était soit la FTF, soit les clubs et là c’est un beau partenariat. C’est beau de réussir un projet ensemble, c’est bien pour tout le monde. Merci aussi à la fédération française qui a payé une partie des déplacements. » Propos recueillis par SB / FTF

Eddy Kaspard, Vaihei Samin et Kavai’ei Morgant

Related posts

Comment