FTF.PF > Actualités > A la Une > FDI 2018 : Le Festival des îles, une organisation XXL

FDI 2018 : Le Festival des îles, une organisation XXL

Créé et géré par la Fédération Tahitienne de Football, le Festival des îles est, pour cette dernière, un véritable challenge demandant chaque année une organisation quasi professionnelle pour un évènement 100% amateur. C’est d’ailleurs grâce à l’expérience acquise au travers de l’organisation du Festival des îles que l’organisation de la Coupe du monde de BEACH SOCCER, Tahiti 2013, a été un véritable succès pour la FTF. Zoom sur les facteurs clés de la réussite du Festival des îles :

Ressources humaines

Les volontaires, clé de voûte de l’organisation de l’évènement @KK/FTF

Au nombre de 15 en temps normal, les effectifs de la FTF sont renforcés par près de 400 volontaires répartis au sein des 15 départements de l’organisation parmi lesquels les compétitions, l’arbitrage, la logistique, les finances, la sécurité, le médical, le nettoyage, la restauration, l’hébergement ou encore le transport.

Logistique et compétitions

L’équipe logistique de la FTF se plie chaque année en 4 pour l’accueil des participants et le bon déroulement des compétitions. La préparation des sites de compétition comprend notamment le traçage des lignes, la tonte des pelouses, les installations du matériel technique (informatique, sono, scoreboards, etc…) des tribunes amovibles et de toute la signalétique. Réparti sur 5 sites différents, le personnel des compétitions doit gérer les tournois masculins et féminins des 3 disciplines ce qui représente plus de 450 matches au total. Tous les arbitres de la FTF sont également mis à contribution pour cette semaine de matches. Chaque officiel arbitre en moyenne 2 rencontres par jour.

Sécurité

Des navettes sont mises en place pour le transport des participants @KK/FTF

Avec près de 120 bénévoles répartis sur 10 sites différents, en charge du contrôle des accès et de la surveillance des sites 24h sur 24, la sécurité est un département clé de l’organisation.

Transport

Les équipes des îles financent eux même le transport aérien ou maritime de leurs participants. Ces derniers sont pris en charge à 100% par la FTF dès leur arrivée à l’aéroport de Faa’a ou au quai de Papeete. Aussi, pour le bon déroulement des compétitions et le confort des participants, la FTF met en place des navettes opérant chaque jour de 6h à 22h, à raison d’un passage toutes les 30 minutes, durant toute la durée de l’évènement. A ce titre, 7 bus assureront le transport des 2.000 participants entre les sites d’hébergement, de compétition et de restauration.

Hébergement et Restauration

L’hébergement et la restauration des délégations des îles sont pris en charge par la FTF du 31 mars au lundi 9 avril inclus. Les athlètes et officiels prennent quartier dans les locaux de l’Institut Jeunesse et Sports de la Polynésie française à Pater, le centre de formation de la FTF, la paroisse protestante de Arue, l’école Saint-Michel 2 et la cité scolaire du Taaone. Cette dernière, à l’instar des grandes manifestations sportives internationales, prend l’appellation de « village des athlètes » où plus de 2.000 repas sont servis chaque jour.

Plus de 2.000 repas sont servis quotidiennement au village du Taaone @KK/FTF

Formation

Avec la participation de plus de 900 iliens, le Festival des îles est également l’occasion pour le département technique et la Commission Fédérale de l’arbitrage de la FTF de former les licenciés des îles. Cette année, en amont de l’évènement, les éducateurs et arbitres des équipes des îles participeront à une formation arbitrage et une formation coaching futsal.

Médical & secouristes

Le comité organisateur a mis en place un cabinet médical qui, avant le début des compétitions, permettra aux joueurs et joueuses de certains archipels éloignés qui ne bénéficient pas d’un suivi médical constant, d’effectuer une visite médicale d’aptitude à la compétition.  Le médecin assurera également une permanence journalière au village du Taaone. En outre, les nombres importants de matches et de spectateurs font augmenter les risques de blessures ou malaise. La FTF met donc en place un service de premiers secours adéquat en s’appuyant sur les associations locales de secouristes et les pompiers de la commune de Pirae. Pour cette dixième édition, la commune de Paea est venu prêter main forte à la FTF mettant également ses pompiers et son matériel de secours à disposition de l’organisation du Festival des îles.

Le cabinet médical assure une permanence continue tout au long de l’évènement @KK/FTF

Finances

Le soutien financier du Pays (IJSPF, DJS), des partenaires institutionnels (FIFA, OFC, FFF), des entreprises polynésiennes partenaires officiels de la FTF (VINI, OPT, SOCREDO, COCA-COLA) et du tissu associatif (clubs et comités) permettent de garantir l’équilibre du budget du Festival des îles qui s’élève à près de 60 millions de francs CFP et sa pérennisation.

 

Related posts

Comment