FTF.PF > Actualités > A la Une > Coupe des Nations Féminines OFC : Cruel scénario pour les Vahine Ura

Coupe des Nations Féminines OFC : Cruel scénario pour les Vahine Ura

Carole TEOTAHI a réalisé un match plein. Photo: Shane Wenzlick / www.phototek.nz

Après avoir menés 5-3 la majeure partie de la seconde mi-temps, les Vahine Ura se sont faites rejoindre dans les derniers instants du match concédant ainsi le match nul (5-5) face à Samoa dans leur deuxième match du groupe A. Dans l’autre match du groupe, la Papouasie Nouvelle-Guinée est venue à bout de la Nouvelle-Calédonie (6-2) et s’empare seule de la tête du classement. Avec 1 point et un meilleur goal average que son adversaire du jour, Tahiti est 3èmedu groupe derrière la Nouvelle-Calédonie qui a 3 points.

Avec 5 buts marqués dans les 10 premières minutes de jeu, il ne fallait pas arriver en retard au stade Yoshida de Koné.

Samoa ouvre le score dès la première minute de jeu. Dans l’axe droit de la défense tahitienne, Hana KIMITETE manque son contrôle orienté et perd le ballon sous le pressing de Sina SATARAKA qui place une frappe enroulée au second poteau qui trompe Vahinerii PURAGA (TAH 0-1 SAM).

Tahiti égalise 2 minutes plus tard sur une belle action collective. Lanihei RUA se joue de 3 défenseures sur l’aile droite et centre au second poteau pour Heimiri ALVAREZ, la capitaine deq Vahine Ura remet au centre pour Carole TEOTAHI qui reprend en première intention et marque. La gardienne samoane touche le ballon mais la frappe de la n° 19 des rouges est trop forte (TAH 1-1 SAM).

A la 5èmeminute de jeu, sur un long ballon envoyé dans la surface de réparation tahitienne, Heidi MARAE manque son dégagement de la tête et le ballon reste dans les 16m 50 des Vahine Ura. Vahinerii PURAGA va au duel avec Mariah BULLOCK pour se saisir du ballon mais la joueuse samoane est plus prompte que la gardienne tahitienne et place une tête qui prend le chemin du but. Hana KIMITETE est sur la trajectoire du ballon mais sa tentative de dégagement finit au fond de ses propres filets (TAH 1-2 SAM).

Deux minutes plus après le second but samoan, Carole TEOTAHI ramène une nouvelle fois ses troupes à égalité en reprenant victorieusement un centre en retrait de Ninauea HIOE qui avait bien débordé et fixé la défense sur le côté droit (TAH 2-2 SAM).

Les Vahine Ura prennent l’avantage au score grâce à Hanihei TAUMAA qui, lancée dans la profondeur sur l’aile droite à la 10èmeminute de jeu, vient placer une frappe à ras de terre croisée qui bat Ronisa LIPI la gardienne samoane qui était sortie à sa rencontre  (TAH 3-2 SAM).

A la 22èmeminute, l’arbitre du match accorde un coup franc généreux aux samoanes à l’entrée de la surface tahitienne. Vahinerii PURAGA place mal son mur et Hana MALO profite de l’espace ouvert pour placer une frappe sèche et marquer sur le côté droit de la portière tahitienne (TAH 3-3 SAM).

Bien décalée par Kiani WONG sur le côté droit, Ninauea HIOE redonne l’avantage aux Vahine Ura juste avant la pause d’une sublime frappe du gauche qui vient se loger dans la lucarne opposée de Ronisa LIPI (TAH 4-3 SAM).

Le 11 de départ des ahane ira face à Samoa Photo: Shane Wenzlick / www.phototek.nz

Carole TEOTAHI auteure d’un triplé, Samoa aurait dû finir le match à 10

A la 50èmeminute Ninauea HIOE réalise un petit numéro côté gauche avant de centrer pour Carole TEOTAHI à l’entrée de la surface samoane. L’attaquante des rouges réalise un contrôle orienté qui lui permet d’éliminer la défenseure et la gardienne des bleues pour marquer dans le but vide (TAH 5-3 SAM).

A l’heure de jeu, les esprits s’échauffent lorsque, non contente d’un geste de Lanihei RUA, Sina SATARAKA lui assène un coup de poing devant les yeux de l’arbitre assistante. On pense que l’arbitre va expulser la joueuse samoane mais cette dernière n’écope que d’un carton jaune, pire encore, elle sanctionne également l’ailière des Vahine Ura pourtant victime dans l’affaire. Une injustice claire.

Le coup du chapeau de Carole TEOTAHI a permis à Tahiti de faire le break, on pense alors que les Vahine Ura vont se diriger vers leur première victoire dans le groupe A mais leurs adversaires vont faire preuve d’abnégation pour réduire le score à 10 minutes du terme de la rencontre grâce à sa buteuse Sina SATARAKA qui prend la défense des rouges de vitesse sur son côté droit et envoie une frappe depuis les 20m qui vient se loger dans le petit filet opposé de Vahinerii PURAGA (TAH 4-5 SAM).

Juste avant la fin du temps règlementaire, Sina SATARAKA encore elle, vient crucifier les joueuses de Stéphanie SPIELMANN en profitant d’une longue ouverture en profondeur mal appréciée par Hana KIMITETE pour venir battre Vahinerii PURAGA en un contre un (TAH 5-5 SAM).

Un résultat cruel pour les tahitiennes qui, une nouvelle fois, ont livré un match contrasté avec notamment un jeu offensif alléchant conclu par de beaux buts d’un côté et une fragilité défensive de l’autre qui ne permet malheureusement pas de valoriser les efforts collectifs.

Les Vahine Ura peuvent également regretter la mauvaise décision de l’arbitre qui aurait dû expulser Sina SATARAKA auteure des 2 derniers buts samoans suite à son coup de poing à l’heure de jeu.

Il reste désormais un match aux Vahine Ura pour tenter d’arracher une première victoire dans le tournoi. Les tahitiennes affronteront vendredi à 17h l’équipe de Papouasie Nouvelle-Guinée, favorite du groupe A qui a terrassé Samoa (5-0) et la Nouvelle-Calédonie (6-2) lors de ses 2 premiers matches.

Mathématiquement, les Vahine Ura peuvent encore espérer une qualification, il faut pour cela que les protégées de Stéphanie SPIELMANN battent leurs prochains adversaires et que la Nouvelle-Calédonie perde ou fasse match nul face à Samoa. La tâche s’annonce compliquée mais en football tout est possible…

 

 

 

 

 

 

 

 

Related posts

Comment