FTF.PF > Actualités > E.VEA > Championnat U-16 de l’OFC : beau parcours et le podium pour les Tama Ura !

Championnat U-16 de l’OFC : beau parcours et le podium pour les Tama Ura !

Les Tama Ura avec la médaille de bronze ©OFC

Du 8 au 22 septembre dernier, les « Tama Ura », surnom de la sélection nationale de football des moins de 16 ans, étaient à Honiara, la capitale des Iles Salomon, où ils disputaient le Championnat U-16 de l’OFC. Ce tournoi offrait également les qualifications de la zone Océanie pour la Coupe du monde U-17 de la FIFA, Pérou 2019.

Au sein du groupe B, Tahiti affrontait les équipes de Nouvelle-Calédonie, Samoa et Fiji pour décrocher une des 2 premières places qualificatives pour les demi-finales du tournoi.

Le groupe A opposait quant à lui le pays hôte du tournoi, les Iles Salomon, aux équipes nationales de Nouvelle-Zélande, du Vanuatu et de Papouasie Nouvelle-Guinée.

Inspirés par la qualification au mondial de leurs aînés, les « Aito Taure’a », les protégés de Herman AURENTZ, sélectionneur des Tama Ura, avaient pour objectif de décrocher un des 2 billets qualificatifs pour la Coupe du monde U-17 de la FIFA qui se tiendra au Pérou en octobre 2019.

Des débuts admirables

Les tahitiens effectuent une belle entrée en compétition réalisant un sans-faute dans la phase de poule en remportant ses 3 matches face à la Nouvelle-Calédonie (2-1), Fidji (3-0) et Samoa (5-1). Ces résultats permettent aux Tama Ura de terminer premiers du groupe devant Fidji et de se qualifier pour le dernier carré du tournoi.

Dans la poule A, les Iles Salomon créent la surprise en battant la Nouvelle-Zélande et s’octroyant la première place du groupe. La première demi-finale opposait donc les Iles Salomon à Fidji tandis que le choc entre Tahiti et la Nouvelle-Zélande était l’affiche de la seconde demie.

Tahiti décroche avec fierté la 3èmemarche du podium

Avec seulement 2 billets pour le mondial à décrocher, la tension était à son comble lors des demi-finales.

Fort du soutien massif de son public, l’équipe hôte du tournoi ressort victorieuse du duel mélanésien (3-1). Quant aux tahitiens, ils ne peuvent résister aux assauts de l’attaque de feu des Kiwis et s’inclinent lourdement (4-1).

Malgré beaucoup de bonne volonté et une grande motivation, la marche était trop haute pour les Tama Ura et ce sont donc les équipes des Iles Salomon et de Nouvelle-Zélande qui représenteront l’Océanie lors de la Coupe du monde U-17 de la FIFA, Pérou 2019.

Les favoris néo-zélandais s’imposent face aux chouchous du public à l’issue de la séance des tirs aux buts (5tab4).

Dans la petite finale, Tahiti bat Fidji (2-1) et termine sur la dernière marche du podium.

Un bilan positif

Avec 4 victoires en 5 matches disputés, le bilan des tahitiens est satisfaisant et honorable pour le sélectionneur Hermann AURENTZ : « Nous sommes très heureux de cette 3ème place. Cela vient récompenser tous les efforts du groupe et un engagement sans faille durant près de 5 mois. Je tiens à adresser un grand « Mauru’uru » au staff et aux joueurs, merci également à la FTF et son président qui avait fait le déplacement jusqu’aux Iles Salomon pour nous soutenir. »

Le coach retiendra également l’expérience acquise par ses jeunes joueurs pour le futur : « C’était un tournoi très enrichissant pour tout le monde, les joueurs vont en sortir grandis avec plus d’expérience. »`

Retrouvez les résultats complets ici

Related posts

Comment