FTF.PF > Actualités > A la Une > Championnat OFC U-19 : Les Cagous accompagnent les Iles Salomon dans le dernier carré

Championnat OFC U-19 : Les Cagous accompagnent les Iles Salomon dans le dernier carré

OFC U-19 Championship 2018, Fiji v New Caledonia, Stade Fautaua, Tahiti, Sunday 12th August 2018. Photo: Shane Wenzlick / www.phototek.nz

Les 2 derniers matches du groupe B se sont joués aujourd’hui au stade de Fautaua. Le coup d’envoi du premier match a été donné à midi et a vu l’équipe des Iles Salomon confirmer leur statut de leader du groupe en battant le Vanuatu (1-0) alignant ainsi une 3ème victoire en 3 matches. Le second match qui opposait les 2 prétendants au 2ème ticket qualificatif pour les demies, la Nouvelle-Calédonie et Fiji se sont neutralisés (1-1). Ce résultat permet aux Cagous d’accompagner les solomonais dans le dernier carré.

ILES SALOMON 1-0 VANUATU

Un nul permettait aux solomonais d’assurer leur première place du groupe B quelque soit le résultat du second match. La première place leur permettant d’éviter le favori du tournoi, la Nouvelle-Zélande, les jaunes et bleus avaient à coeur d’aller chercher un résultat aujourd’hui.

C’est pourtant le Vanuatu qui se procure la première occasion du match à la 8ème minute de jeu. Trouvé en profondeur côté gauche, Jordy TASIP crochète son défenseur et frappe du droit en direction du premier poteau, la frappe est cadrée mais le gardien solomonais parvient à repousser du pied.

Le match s’équilibre et le jeu se concentre principalement au milieu de terrain.

Les Iles Salomon parviennent à ouvrir le score à la 15ème minute de jeu sur corner. Patrick TAROGA vient couper la trajectoire du centre au premier poteau pour tromper de près le gardien du Vanuatu, Joshua WILLIE. (SOL 1-0 VAN)

Il ne se passe pas grand chose dans ce match, les 2 équipes enchaînent des phases de possession de balle sans toutefois parvenir à frapper au but.

Les ni-vanuatu vont pousser en seconde période pour tenter d’égaliser. A la 71ème minute de jeu, Jordy TASIP centre pour Waiwo KALMET qui, au premier poteau reprend le ballon du pied droit mais sa frappe n’est malheureusement pas assez puissante pour inquiéter le gardien adverse.

Simon JEDZINI  aura l’occasion d’aggraver le score pour les jaunes et bleus à la 80’ mais sa frappe à bout portant  depuis les 6m est repoussée par Joshua WILLIE bien sorti pour fermer l’angle.

Le score ne bougera plus, les Iles Salomon remportent un 3ème succès consécutif et assurent la première place du groupe B. Ils affronteront donc les Aito Taure’a mercredi soir au stade Pater en demi-finale du tournoi. Les joueurs du Vanuatu ont affiché un meilleur visage pour leur dernière rencontre dans ce championnat U-19, un niveau de jeu plus en adéquation avec ce que l’on a l’habitude de voir  d’habitude chez cette grande nation du football océanien.

FIJI 1-1 NOUVELLE-CALEDONIE

 L’enjeu est important pour les 2 équipes qui, au début de la rencontre, font preuve d’agressivité. Les tacles sont appuyés et les contacts engagés ce qui a eu pour conséquence les sorties sur blessure de Sekove NAIVAKANANUMI pour Fiji et Jean-Baptiste CAROINE pour la Nouvelle-Calédonie après 15 minutes de jeu.

A la 6ème minute de jeu, à 18 mètres des cages calédoniennes, Shivam NAIDU élimine son défenseur d’un crochet avant d’enrouler une frappe qui oblige le portier Cagou à claquer le ballon en corner.

Deuxième occasion du match pour Fiji avec un beau mouvement côté droit à la 13ème minute de jeu, Semi MATALAU prend la profondeur, s’infiltre dans la surface des rouges et gris et centre en retrait pour Ratu DAU qui arrive lancé et reprend le cuir en première intention mais sa frappe est trop croisée et fuit le cadre.

Les fidjiens font preuve d’une grande solidité et maîtrise défensive qui leur permet de contenir tous les assauts des Cagous.

Coup franc pour les calédoniens à la 23ème minute de jeu. Côté droit à 30m, Pierre BAKO centre pour Paul GOPE-FENEPEJ qui reprend de la tête à 9 mètres du but mais le ballon fuit le cadre.

A la 26ème minute sur le côté gauche, la Nouvelle-Calédonie obtient un nouveau coup franc de nouveau tiré par Pierre BAKO qui, cette fois-ci tente sa chance directement. Sa frappe tendue prend la direction de la lucarne du portier Fidjien qui parvient à repousser le ballon en corner.

Belle percée de Paul GOPE-FENEPEJ qui résiste à 3 défenseurs mais pousse trop son ballon en voulant éliminer le gardien fidjien et s’excentre malheureusement trop sur le côté droit pour pouvoir frapper au but.

Les Cagous bénéficient d’un corner à la 33ème minute. Pierre BAKO tire au premier poteau pour Josua HLEMU qui vient couper la trajectoire du pied droit, le ballon passe juste au-dessus de la barre transversale de Mohammed ALAM qui semblait sur la trajectoire.

Fidji manque de peu l’ouverture du score à la 43ème minute de jeu lorsque Ratu DAU, bien trouvé dans la profondeur côté droit, élimine le gardien cagou et frappe au but mais Lucas BITAUD, qui avait bien suivi le coup, couvre son gardien et sauve sur sa ligne.

Il se rattrapera 4 minutes (45’+2’) plus tard en reprenant victorieusement aux 6 mètres un centre en retrait de Semi MATALAU qui avait auparavant buté sur Une KECINE, le gardien calédonien. (FIJ 1-0 NCL).

Dans le temps additionnel (45’+4’)du premier acte, la Nouvelle-Calédonie obtient un pénalty à la suite à une bousculade de Apisai SESEWA sur Paul GOPE FENEPEJ dans sa surface de réparation.

Cyril DRAWILO tire côté gauche mais le gardien fidjien choisit le bon côté et repousse le ballon dans les pieds du tireur mais celui-ci gâche sa seconde chance en envoyant le ballon hors cadre.

A la mi-temps, la Nouvelle-Calédonie, finaliste du tournoi U-17 l’an dernier, est virtuellement éliminée du tournoi et doit se ressaisir si elle veut disputer une place au mondial U-20.

Nouvelle opportunité de but manquée par les Cagous 5 minutes après la reprise. Bien trouvé côté droit Pierre BAKO centre au second poteau pour Titouan RICHARD qui n’arrive pas à cadrer sa frappe.

Les Cagous poussent et se rapprochent de plus en plus des cages fidjiennes. A la 53ème minute, Paul GOPE FENEPEJ hérite du ballon dos au but à 20 mètres, le numéro 14 se retourne et frappe mais le ballon passe au-dessus de la barre transversale du portier fidjien.

Occasion pour Fidji à la 58’, le buteur du jour hérite de nouveau d’un centre en retrait côté gauche, il frappe sans contrôle mais la défense Calédonienne veille au grain et dégage le ballon d’un tacle rageur dans les pieds de l’attaquant fidjien.

La Nouvelle-Calédonie arrache finalement l’égalisation à la 63ème minute de jeu grâce à Cyril DRAWILO qui, au duel avec la défense des blancs, reprend un ballon de la tête au point de pénalty qui parvient à lober le portier fidjien. (FIJ 1-1 NCL)

Si le score en reste là, les 2 équipes sont à égalité de points (4pts) mais les Cagous sont seconds grâce à une meilleure différence de buts. Les rouges et gris parviennent à repousser les assauts des fidjiens et auront une dernière frayeur sur un coup franc à 35 mètres du capitaine fidjien superbement tiré qui oblige Une KECINE à repousser en corner.

La Nouvelle-Calédonie se qualifie pour le dernier carré du tournoi au terme d’un match de grande intensité, une répétition idéale avant une demi-finale face à la Nouvelle-Zélande mercredi 15 août à 15h30 au stade Pater. Coup dur en revanche pour les fidjiens qui n’ont rien à regretter sur ce match. Ils doivent surtout leur élimination au but concédé en toute fin de match (89’) face à Salomon Jeudi dernier.

Related posts

Comment