FTF.PF > Actualités > A la Une > Championnat OFC U-16 : Les Tama Ura enchaînent une 3ème victoire d’affilée

Championnat OFC U-16 : Les Tama Ura enchaînent une 3ème victoire d’affilée

OFC U-16 Championship 2018, Tahiti v Samoa, Lawson Tama Stadium, Honiara, Solomon Islands, Sunday 16th September 2018. Photo: Shane Wenzlick / www.phototek.nz

Opposés à Samoa pour leur dernier match de poule, les Tama Ura se sont imposés sur le score fleuve de 5 buts à 1 et obtiennent une 3ème victoire en autant de matches. Déjà assurés de finir premiers du groupe B avant le coup d’envoi du match suite à la victoire de Fidji (1-0) face à la Nouvelle-Calédonie, les joueurs d’Herman AURENTZ affronteront la Nouvelle-Zélande mardi en demi-finale du tournoi.

Les Tama Ura, qui jouaient en blanc aujourd’hui, ont été cueillis à froid concédant l’ouverture du score dès la seconde minute de jeu suite à une mauvaise passe de Manuarii VAHIRUA plein axe interceptée par les rouges qui, en 3 passes et 2 contres favorables, se retrouvent dans la surface de réparation des tahitiens et parviennent à marquer sur une frappe à ras de terre de l’extérieur du pied droit de Jarvis FILIMALAE (TAH 0-1 SAM).

Denji KAIHA manque l’égalisation à la 4ème minute, à la réception d’un centre de Ariiura LABASTE, il tente le lob mais le ballon s’envole au-dessus de la barre transversale. Une minute plus tard Ariiura LABASTE place une frappe croisée qui frôle le poteau droit de Semu FAIMATA, le portier Samoan.

A l’affut aux six mètres, Heihau HANERE égalise pour Tahiti à la 11ème minute en reprenant un ballon mal capté par Semu FAIMATA (TAH 1-1 SAM)

A la 17ème minute de jeu, Ariiura manque de tromper le portier en déviant astucieusement de la tête une longue ouverture de Manatini SIENNE depuis le côté gauche. Dans la minute qui suit, le capitaine reprend de volée un ballon aux 16m50 mais sa frappe passe à droite des montants de Semu FAIMATA.

Superbe une deux entre Tehotu Gitton et Tehauarii HOLOZET à la 20ème sur le côté gauche qui place le numéro 9 dans une position de frappe idéale mais le gardien repousse le missile de l’attaquant tahitien.

A la 39ème minute, démarqué au second poteau côté droit, Ariiura LABASTE contrôle et pivote sur lui-même pour enchainer une frappe du gauche mais celle-ci est trop molle et passe à droite du but de Samoa.

Nouvelle occasion de but pour les blancs à la 41ème. Bien décalé côté droit Denji KAIHA choisit de frapper en force au premier poteau mais sa frappe heurte la barre transversale et sort en 6 mètres.

Plus vif que son défenseur, Tehotu GITTON obtient un pénalty dans le temps additionnel de la première mi-temps que Ariiura LABASTE se charge de transformer d’une frappe à ras de terre sur le côté droit qui trompe Semu FAIMATA pourtant parti du bon côté (TAH 2-1 SAM).

Juste avant la mi-temps, sur coup franc, Denji KAIHA envoie une frappe lourde que Semu FAIMATA ne parvient pas à capter et permet à Tehotu GITTON, qui avait bien suivi, d’envoyer le cuir au fond des filets (TAH 3-1 SAM).

Au retour des vestiaires, les Tama Ura reviennent sur le terrain avec les mêmes intentions et inscrivent un 4ème but grâce à Ariiura LABASTE qui, entre 2 défenseurs samoans aux 6 mètres, marque en 2 temps suite à un bon centre de DenjKAIHA depuis le côté droit. Le numéro 14 des blancs inscrit là son deuxième but du match. (TAH 4-1 SAM)

A la 54ème minute, Tehotu GITTON y va également de son doublé en transformant de près une offrande de Denji KAIHA. Les Tama Ura s’envolent. (TAH 5-1 SAM)

Juste avant l’heure de jeu, le buteur Samoan, Jarvis FILIMALAE, est exclu suite à un second carton jaune obtenu pour un croche pied volontaire sur Denji KAIHA.

Pourtant bien dans leur match depuis plus d’une heure de jeu, les Tama Ura finissent par céder aux multiples provocations de leurs adversaires et Denji KAIHA, pièce maîtresse de l’équipe, est exclu à la 64ème minute suite à un début de bagarre.

Plus rien ne se passera dans ce match la suite à cette exclusion. Hormis quelques incursions dans la surface samoane, les tahitiens se contenteront de faire circuler le ballon dans leur camp en attendant le coup de sifflet final de l’arbitre.

Le score ne bougera plus, Tahiti s’impose 5 buts à 1 face à Samoa et réalise un sans-faute dans cette phase de groupe. En demi-finale, les Tama Ura affronteront la Nouvelle-Zélande mardi prochain pour une place au mondial U-17 de la FIFA.

Avec l’exclusion stupide de leur attaquant de pointe, véritable poison pour les défenses adverses et auteur d’un grand tournoi jusque-là, les tahitiens se sont tirés une balle dans le pied et devront s’appuyer sur la force du collectif pour aller chercher la qualification pour la Coupe du monde U-17 de la FIFA, Pérou 2019, mardi face au favori du tournoi.

Interrogé au micro de l’OFC, le sélectionneur tahitien, Herman AURENTZ, qui avait fait tourner son effectif pour ce match sans véritable enjeu, était satisfait du résultat : « Sachant qu’on était sûrs de conserver notre première place avant le début du match, l’objectif était de gagner pour garder la confiance pour la suite du tournoi. J’ai procédé à une revue d’effectif et donné du temps de jeu aux remplaçants et aujourd’hui ils ont démontré qu’on pouvait leur faire confiance »

Seule ombre au tableau pour le sélectionneur, le carton rouge de son attaquant : « Ce carton rouge pour comportement anti sportif nous est vraiment préjudiciable pour la suite du tournoi. A nous désormais de faire le nécessaire pour être compétitif mardi face à la Nouvelle-Zélande. »

 

 

 

 

 

 

Related posts

Comment