FTF.PF > Actualités > A la Une > Beach Soccer – Coupe du monde 2017 : « A nous d’être prêts le jour J »

Beach Soccer – Coupe du monde 2017 : « A nous d’être prêts le jour J »

L’aventure des Tiki Toa se poursuit. L’équipe vient de remporter le prix de la meilleure équipe lors Trophées du sport 2017. Deux athlètes manquaient à l’appel lors de la remise des prix et pas des moindres puisqu’il s’agissait de Teva Zaveroni et Naea Bennett, en déplacement à Nassau pour le tirage au sort de la prochaine Coupe du monde.

L’aventure continue pour les Tiki Toa

Les deux leaders du groupe étaient à Nassau, capitale des Bahamas, pour le tirage au sort des quatre poules de la Coupe du monde de beach soccer qui se déroulera aux Bahamas du 27 avril au 7 mai 2017. Un tirage pas vraiment favorable puisque Tahiti se trouve dans la même poule que le Brésil, une équipe qui a été impressionnante en 2016.

La belle aventure Tiki Toa est née en partie de l’amitié entre Angelo Schirinzi et Teva Zaveroni. Nos Tahitiens eurent la possibilité de partir régulièrement en Suisse pour participer au championnat. Le joueur-entraineur emblématique Angelo Schirinzi est par la suite devenu leur coach. Les Tiki Toa participent à leur première Coupe du monde en 2011 mais c’est à domicile en 2013 qu’ils se font connaître du grand public en accédant au carré final et en s’octroyant la 4e place.

En 2015, lors de la Coupe du monde au Portugal, ils font encore plus fort en devenant vice-champions du monde. Ils se font battre par le pays hôte mais ils marquent à nouveau les esprits. Jonathan Torohia et Heimanu Taiarui obtiennent le gant d’or et le ballon d’or récompensant les meilleurs joueurs de la compétition. Heimanu Taiarui se fait engager par divers clubs avec lesquels il va s’illustrer courant 2016.

Tahiti sera confronté au Brésil et à la Pologne

Le Brésil devient la nouvelle bête noire

En 2016, pas de Coupe du monde puisqu’elle est organisée tous les deux ans, mais les Tiki Toa vont participer à la Samsung Beach Soccer International Cup de Dubai, une compétition tout aussi relevée. C’est le deuxième gros rendez vous international avec la Coupe du monde. Tahiti perd en demi finale 6-8 contre l’Iran, une équipe redoutable qu’elle connaît bien, alors que l’ogre russe, la Russie, est battu 7-0 par…le Brésil. Le Brésil s’impose finalement 6-2 contre l’Iran et devient ainsi la nouvelle équipe à battre.

A Nassau, 16 nations ont été tirées au sort, elles ont été divisées en quatre poules de quatre équipes. Tahiti se retrouve donc avec le Brésil, la Pologne champion d’Europe et le 3e du tournoi qualificatif de la confédération asiatique, sans doute les Emirats Arabes Unis. Les deux premiers de la poule se qualifieront pour les quarts de finale de la compétition.

Tahiti est l’actuel vice-champion du monde en titre. Les deux matchs perdus contre le Japon en match préparatoire pourraient inquiéter mais deux pièces importantes du dispositif manquaient à l’appel : Jonathan Torohia et Raimana Li Fung Kuee. La compétition devrait cette année encore passionner le public tahitien qui ne manquera pas de soutenir son équipe.

Naea Bennett s’est montré optimiste : « l’avantage, si on sort des poules, c’est qu’on ne rencontrera le Brésil qu’en finale. On a fait jeu égal pendant deux tiers temps à Dubai contre le Brésil, il va falloir donc être prêts physiquement pour pouvoir rivaliser. On connaît bien la Pologne que l’on a affrontée à Dubaï également. Nous les avions battus mais nous ne les sous estimons pas, ils seront fins prêts pour cette Coupe du monde. On ne craint personne, à nous désormais de faire le nécessaire pour être prêts le jour J. » SB / FTF

Related posts

Comment