FTF.PF > Actualités > A la Une > Arbitrage: Les instructeurs polynésiens en formation à Auckland

Arbitrage: Les instructeurs polynésiens en formation à Auckland

©OFC Media

Cinq membres de la Commission Fédérale de l’Arbitrage (CFA) ont participé au stage OFC FIFA Futuro III qui s’est tenu à Auckland, Nouvelle-Zélande, du 28 août au 2 septembre.

En effet, Stéphane TETAUIRA, Emile NUI, David RAPARII et Kader ZITOUNI ont accompagné Raimana TAUOTAHA, président de la CFA à cette formation de mise à jour et perfectionnement exclusivement destinée aux instructeurs arbitres de football et futsal.

Pour ce stage de formation, les « locaux de l’étape », les instructeurs arbitres FIFA de l’OFC, Kevin STOLTENKAMP et Neil POLOSO ont été rejoints par Salleh SUBKHIDDIN, instructeur FIFA des arbitres de la Confédération Asiatique de Football (AFC), les instructeurs fitness FIFA Perez LEGUISAMON et Kader TOUATI, l’instructeur FIFA des arbitres de Futsal, Perry GAUTIER et le Coordinateur des arbitres FIFA Dominic CHIELENS.

Bien que les 7 instructeurs FIFA interviennent chacun dans leur domaine d’expertise, ils partagent tous le même objectif à savoir, transmettre les bonnes informations et les bons outils aux instructeurs de chaque association membre de l’OFC dans le but d’améliorer les performances des arbitres de la région et atteindre ainsi les standards de la FIFA en matière d’arbitrage.

« Ce que nous essayons de faire à travers cette formation, c’est d’obtenir une sorte de cohérence et de constance car aujourd’hui, nous avons différentes interprétations des lois du jeu. En réunissant des spécialistes du monde entier, nous pouvons transmettre les bonnes informations aux instructeurs de telle sorte à ce qu’ils regagnent leurs fédérations et transmettent ces informations » a précisé K. STOLTENKAMP.

« Nous passons en revue les procédures afin de nous assurer qu’il y ait une approche uniforme dans l’entraînement et l’évaluation des arbitres dans la région » a ajouté P. LEGUIZAMON.

« L’objectif principal de la formation est que les participants relaient bien l’information à tous les instructeurs et arbitres de leurs fédérations respectives. Le stage est basé sur la formation des formateurs» a précisé D. CHIELENS.

Réussir à trouver une compréhension mutuelle en composant avec les différents codes et cultures des participants s’est révélé être un véritable challenge tout au long de la formation. Mais en adaptant et présentant le contenu afin de répondre aux besoins de chaque fédération membre, l’équipe des instructeurs FIFA ont reçu de nombreux retours positifs de la part des participants.

« Nous devons adapter notre contenu à l’Océanie car il y a une grande différence entre les associations membres de la confédération. A titre d’exemple, la méthodologie d’entraînement de la Nouvelle-Zélande est complètement différente de celle des Iles Salomon » selon Kader TOUATI.

« Nous avons un large éventail d’expériences et de qualifications parmi les participants. Mais c’est tout l’intérêt de cette formation, nous devons standardiser certaines des procédures basiques afin que les arbitres puissent avoir une approche relativement uniforme » a ajouté M. LEGUIZAMON.

A l’issue de cette semaine de formation, Kevin  STOLTENKAMP est confiant dans le fait que cette formation est une réussite d’une part et qu’elle aura un impact sur l’arbitrage et le jeu en général dans la région d’autre part.

« L’avantage de cette formation c’est que tous les instructeurs sont bien informés et surtout passionnés dans ce que nous essayons de mettre en place. En fin de compte, nous sommes tous là dans l’intérêt des arbitres et officiels de match » a-t-il dit.

« Tout le monde ici souhaite la même chose car si cela fonctionne alors leurs compétitions locales seront une réussite. Si vous avez de bons arbitres alors vous aurez de bonnes compétitions et cela entraînera de fait une progression du football dans la région » a-t-il ajouté.

Avant leur retour sur Tahiti, les instructeurs polynésiens ont pu se rendre à au QBE Stadium d’Auckland pour assister à la performance de leurs collègues arbitres Norbert HAUATA et Philippe REVEL qui ont officié hier lors de la finale aller du 3ème tour des qualifications pour la Coupe du monde Russie 2018 entre la Nouvelle-Zélande et les Iles Salomon. Les kiwis n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires s’imposant sur le score de 6 buts à 1.

 

©OFC Media

Related posts

Comment