FTF.PF > Actualités > BEACH SOCCER > Trophées du sport – Heimanu Taiarui et Kiani Wong parmi les 18 nominés

Trophées du sport – Heimanu Taiarui et Kiani Wong parmi les 18 nominés

Heimanu Taiarui est un exemple de réussite

Le concours Trophées du Sport 2017 se déroule actuellement. Il s’agit de la 3e édition d’un concours visant à élire le meilleur sportif de l’année parmi une sélection de 18 candidats choisis par le service des sports de Tahiti Infos. Les critères de sélection sont les performances mais également la personnalité du sportif et, en second plan, ses aptitudes à communiquer.

Ce concours a été initié par Tahiti Infos et soutenu dès le départ par Air Tahiti Nui. Polynésie 1e est devenu partenaire dès la 2e édition. Pour la 3e édition, le Pays a également apporté son soutien, notamment à travers la soirée de gala gratuite qui se déroulera au Grand Théâtre de la Maison de la Culture le 23 février.

D’ici là, le public peut voter pour son sportif préféré à travers les différents médias partenaires. Cette année, deux sportifs licenciés à la FTF sont parmi les 18 lauréats. Il s’agit d’Heimanu Taiarui et Kiani Wong. Qui sont-ils ?

Heimanu; Ballon d’or de la dernière Coupe du monde

Heimanu Taiarui, 28 ans

Heimanu Taiarui joue en foot à 11 actuellement à Pirae après avoir joué à Manu Ura mais il est surtout connu pour être un Tiki Toa, un joueur émérite de la sélection de Tahiti de beach soccer. Il s’était déjà fait remarquer en 2013 en menant le haka des tiki Toa avant chaque match, devant un public tahitien en folie. On se souvient de ce moment fort où il avait chevauché les panneaux publicitaires après un but pour venir saluer le public. Une ‘erreur de jeunesse’ qui lui avait coûté un carton et une suspension pour le match suivant. C’était aussi la démonstration de son côté fougueux et généreux. Cette année là, les Tiki Toa terminaient la compétition à la 4e place mondiale.

En 2015, les Tiki Toa parviennent jusqu’en finale et Heimanu Taiarui obtient le Ballon d’or décerné au meilleur joueur de la Coupe du monde. Cette distinction lui a ouvert les portes de divers clubs au Portugal, au Japon où il a pu évoluer et avec qui il a obtenu plusieurs bons résultats. Il a pu ainsi être champion du Japon avec le club Fusion et 3e à l’Eurowinners Cup, la Ligue des Champions du beach soccer avec Braga, le club Portugais. Il a même entrainé la sélection nationale des Bahamas.

Le pêcheur de Papara est un exemple de réussite pour la jeunesse polynésienne et mérite amplement sa place dans le concours, aux côtés d’autres stars telles que Michel Bourez, Dany Gérard ou Raihere Dudes.

Kiani au stade Charlety où jouent régulièrement les féminines du PSG

Kiani Wong, 16 ans

Kiani Wong est moins connue qu’Heimanu Taiarui mais elle est également un bel exemple de talent et de volonté de réussir. Elle n’a que 16 ans mais elle a déjà plus de dix années de football à Tefana à son actif. Championne 2015 avec Tefana, même si elle n’a pas réalisé de performances à proprement parler en 2016, elle peut s’enorgueillir d’avoir été choisie pour intégrer le pôle Espoir d’Alsace. Elle a également effectué un stage de perfectionnement à Clairefontaine avec les 80 meilleures filles de France.

Elle a sans doute été choisie également pour son courage, le courage de quitter son île, sa famille pour poursuivre son rêve, celui de devenir une joueuse professionnelle de football. Elle marche ainsi dans les pas de Pascal Vahirua qui, rappelons-le, a évolué en équipe de France, ou encore Marama Vahirua qui a fait lui aussi une brillante carrière professionnelle.

Grâce à Kiani Wong, le football féminin est ainsi mis à l’honneur. Rappelons que l’équipe nationale a été finaliste de la Coupe du monde U20 en décembre dernier, battue 3-1 par la Corée du nord. Le développement du football féminin est également une des priorités de la fédération tahitienne de football, notamment à travers l’organisation pour la deuxième année consécutive des championnats senior et U16 ou encore l’organisation des journées ‘Live Your Goals’ destinées aux plus jeunes. SB / FTF

Kiani a évolué face à une concurrence masculine essentiellement

Related posts

Comment