FTF.PF > Actualités > Non classé > TAMA FOOT, un grand succès !

TAMA FOOT, un grand succès !

 

Après 4 jours de formation, encadrés par Didier CHAMBARON, Eddy ETAETA et patrice FLACCADORI, les stagiaires de Tahiti, Moorea, Raiatea et Bora Bora ont clôturé leur stage le Samedi 25 Février à l’occasion d’un FESTIVAL qui a regroupé plus de 212 Débutants et Poussins, licenciés ou non.

 

En effet, certains de ces enfants n’étaient pas licenciés et on tout de même pu s’essayer au football.

 

Tevaite MAITIA, une maman qui souhaite que ces enfants intègre une école de football :

 

« Mes enfants ne sont pas licenciés à la Fédération Tahitienne de Football et c’est suite à une discussion avec des amis que j’ai appris que même les enfants non licenciés pouvaient jouer aujourd’hui et nous sommes là.

 

Lorsque ma fille et mon fils on su qu’ils allaient pouvoir jouer au football avec leurs cousins et cousines, ils étaient tout excités.

 

Avant de participer à cet événement, mes enfants ne voulaient pas jouer en club et maintenant qu’ils savent à quoi ressemble le football en club et qu’ils se sont rendus compte qu’ils pouvaient se faire de copains, je pense qu’ils me demanderont de les inscrire dans un des clubs de Moorea.

 

J’espère que la FTF organisera d’autres événements tel que celui-ci afin de permettre aux jeunes de s’amuser à travers le football. »

 

Ces enfants on pu s’adonner à la pratique du Football le temps d’une matinée au Centre Technique de la FTF. Au programme, des ateliers techniques, des rencontres, des jeux d’éveil, du Beach Soccer et du Futsal.

 

FTF.pf a recueilli pour vous les impressions de Didier CHAMBARON, Directeur technique adjoint de l’OFC, Johny TETURU, chef de projet et Stéphanie SANQUER, stagiaire et représentante de l’éducation :

 

Didier CHAMBARON, Directeur technique adjoint de l’OFC :

 

Nous finissons cette formation autour d’un événement qui a réunit plus de 200 enfants  et une cinquantaine d’éducateurs et je pense que l’on peut s’estimer heureux et satisfait de terminer ainsi.

 

Je suis très content de l’état d’esprit de l’ensemble du football Polynésien qui réfléchit sur un développement durable du football au niveau de sa base (de 6 à 12 ans).

 

Je pense que le football polynésien à de belles années devant lui parce que à partir du moment où on se pose et qu’on regarde l’avenir, on en peut qu’être positif.

 

Pour les prochains mois, il y a une consultation qui est importante puisqu’en lien étroit avec la direction technique de la FTF, les clubs devront réfléchir sur l’aspect technique et récréatif de la pratique du football par les jeunes de 6 à 12 ans, avant de proposer une rénovation du format des compétition ou une approche différente du football des jeunes à l’occasion d’un séminaire qui se tiendra au mois de Mai prochain.

 

Dans le cadre de mes fonctions, je pense être amené à revenir en Polynésie plus souvent et je suis confiant quant au devenir du football polynésien puisque dans le cadre du programme FIFA Grassroots, nous préparons les dix prochaines années.

 

 

Johnny TETURU, chef de projet du FESTIVAL « TAMA FOOT » :

« Dans un premier temps et avec l’ensemble des stagiaires, nous avons travaillé sur l’organisation de cet événement qui, je tiens à le rappeler, est une première.

 

Pour ma part, j’ai été assisté d’Herman AURENTZ et nous avions pour objectif l’organisation et la coordination de toutes les catégories sur le plan technique et logistique.

 

Durant notre semaine de formation il nous a été demandé d’inclure le FUTSAL et le BEACH SOCCER pour la simple et bonne raison qu’à travers ces discipline, nous avons travaillé la résistance musculaire et la rapidité des enfants de sorte à améliorer leur jeu au foot à 11.

 

TAMA FOOT est le nom de cet événement qui a été choisi avec l’ensemble des stagiaires, l’objectif étant de pérenniser cet événement et d’ajouter une touche Polynésienne à un événement organiser dans le cadre d’une formation FIFA, en l’occurrence FIFA Grassroots.

 

 

Stéphanie SANQUER Conseillère Pédagogique spécialisée dans l’EPS :

 

L’objectif de l’éducation est de faire pratiquer, à un maximum d’enfant le football puisque grâce à la Fédération tahitienne de Football et à l’OFC, nous disposons de moyens technique et humains nous permettant la pratique de ce sport en temps scolaire.

 

Je tiens à remercier la Direction Technique de la FTF qui m’a invité à ce séminaire en temps que stagiaire mais également en tant qu’animatrice ce qui m’a permis de créer un passerelle entre le club et l’école.

 

Aujourd’hui, grâce à ce stage, j’ai un nouveau regard sur la vie des clubs et des éducateurs et je comprends le fait que nous ayons des approches différente de la pratique du football mais au final nous nous retrouvons autour d’un même objectif, procurer du plaisir aux enfants à travers la pratique du Football.

 

Forte de cette expérience, je pense que la communication sera plus fluide entre les écoles et les clubs et je suis persuadée que cela contribuera énormément à la construction de notre futur.

 

Pour l’avenir, j’espère que l’on pérennisera le partenariat entre l’éducation et les fédérations sportives puisque c’est ce qui nous permet de mutualiser nos moyens et nos compétences pour que l’on puisse progresser. »

 

TAMA FOOT s’est soldée par un discours du président de la FTF et par une remise de ballon et de chasuble aux équipes participantes.

 

  

 

La Fédération Tahitienne de Football et les membres de son Conseil fédéral adressent leurs remerciements à :

 

L’OFC et son directeur technique adjoint Didier CHAMBARON

A l’ensembles des stagiaires de la formation FIFA Grassroots qui ont pris leurs dispositions afin de préparer l’avenir du football local

Jean-Claude YNAM, représentant de l’USEP

Stéphanie SANQUER, Conseillère pédagogique

Et à Tous les éducateurs et les parents qui étaient présents à la TAMA FOOT

 

  

  

Related posts

Comment