FTF.PF > Actualités > E.VEA > Réforme des statuts de la FTF

Réforme des statuts de la FTF

La FIFA travaille actuellement avec la FTF pour améliorer la gouvernance du football tahitien. Ainsi les statuts de la fédération seront considérablement modifiés pour gagner en :

– efficacité

– simplification

En effet, si une grande liberté est laissée aux 209 fédérations membres de la FIFA, l’organisation en charge du football mondial impose des règles nouvelles pour permettre :

  • un management plus efficace,

  • une autonomie,

  • et une stabilité politique indispensable au développement à moyen et long terme de la fédération.

 Une assemblée fédérale (AF) et un conseil fédéral (CF) recomposés

Actuellement constitués de 61 et 17 membres, l’AF et le CF devraient être réduits à 45 et 10 membres, la taille de la FTF ne justifiant pas un nombre trop important de délégués dans les 2 instances décisionnelles de la Fédération.

Dans la foulée, le bureau fédéral se verrait également réduit à 5 membres au lieu de 9 actuellement.

Ces évolutions devront également intégrer l’émergence des représentants des groupes d’intérêt suivants :

  • les délégués des familles du futsal,

  • le football féminin

  • le football d’entreprise

  • le beach soccer.

 Une nouvelle architecture associée à la recherche de la performance

Pour accompagner le conseil fédéral, des commissions fédérales composées d’experts dans les domaines de la stratégie, du marketing, des médias, des sélections de Tahiti Nui, … seront mises en place dès 2015.

Ces commissions alimenteront la réflexion des membres du conseil fédéral qui seront amenés :

  • à suggérer des corrections aux programmes existants,

  • à innover en terme d’activités,

tout en s’inscrivant dans une démarche de performance.

Related posts

Comment