FTF.PF > Actualités > A la Une > Rachelle ORI, une bénévole de Futsal très active

Rachelle ORI, une bénévole de Futsal très active

Rachelle ORI est une jeune femme très dynamique âgée de seulement 23 ans. Elle vit dans la commune de Mahina et exerce de nombreuses fonctions dans le domaine du Futsal.

 

R5

A la fois joueuse dans l’équipe de Team Orohena et secrétaire au sein du comité de Futsal de Mahina, Rachelle est responsable de l’Ecole de Futsal de la commune et éducatrice sportive de Futsal à l’école élémentaire de Amatahiapo.

R8

Au début du mois de novembre, Rachelle a participé au séminaire FIFA Grassroots, au cours duquel, elle a pu échanger son expérience avec plusieurs éducateurs de Tahiti et apprendre à mieux structurer son Ecole de Futsal.

R7

En plus de cette formation, Elle a suivi au mois de septembre la formation Just Play de Futsal mené par Heitapu HUNTER, Instructeur just Play. Ceci lui permet d’encadrer des enfants, âgés de 7 à 15 ans, répartis dans quatre catégories.

R2

L’Ecole de Futsal de Mahina ouvrent ses portes selon le calendrier défini ci-dessous :

M9 et M11 : Mercredi de 14h à 16 au collège de Mahina

M13 et M15 : Mercredi de 14h à 16h au complexe sportif de l’AS Vénus

Jeudi de 16h à 18h au complexe sportif de l’AS Vénus

 

Qu’est ce qui te passionne dans le Futsal ?

Le Futsal permet de développer la technique du joueur. Il favorise le jeu rapide et véhicule les valeurs de la vie telles que le Fair-Play et le Respect. J’aime beaucoup joué dans une salle remplie comme au Festival des îles. C’est pourquoi avec mon équipe, nous tentons de nous qualifier pour la prochaine édition, en 2015.

Quels conseils pourrais-tu donner aux jeunes pratiquants de Futsal ?

Le plus important dans le Futsal et le sport en général, c’est le respect de soi, de ses coéquipiers, de ses dirigeants et de ses adversaires. Pour moi, l’essentiel est de permettre aux jeunes, garçons et filles,  de bouger afin de lutter contre les maladies non transmissibles telles que le diabète ou encore l’obésité.

Comment vois-tu l’avenir du football féminin ?

J’espère que des sélections féminines seront invitées à participer au Top Nike Women et que la FTF mettra en place une sélection de Tahiti Nui de Futsal surnommée « Aito Arii Hine ». Cela motivera davantage les femmes à la pratique régulière et sérieuse de cette discipline.

As-tu des remerciements particuliers ?

Je remercie tout particulièrement la FTF, au travers de notre Président de Futsal, monsieur Jacob TUTAVAE pour toute la confiance qu’il m’accorde et pour toutes les invitations aux formations d’Educateurs.

R4

Je remercie également les membres du comité de Mahina, présidé par monsieur Rudy WONG monsieur Jeannot LOSHING, monsieur Samuel GARCIA, ma famille, en particulier mon chéri Mihimana TETAURU, qui me soutien dans toutes mes actions et sans oublier les personnes qui de près ou de loin m’encouragent.

Related posts

Comment