FTF.PF > Actualités > A la Une > Qualifications Coupe du monde: Les papous gâchent la soirée des Toa Aito

Qualifications Coupe du monde: Les papous gâchent la soirée des Toa Aito

Tahiti vs Papua Nouvelle-Guinee. Qualifications Coupe du Monde FIFA, Russie 2018 - zone OCEANIA

Après leur victoire sure le score de 3 buts à 1 au match aller, les Toa Aito affrontaient  la Papouasie Nouvelle-Guinée à Pater dans le 3ème tour des éliminatoires pour la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018. Une victoire ce soir aurait quasiment assuré la qualification de l’équipe pour une finale face à la Nouvelle-Zélande. Malheureusement les tahitiens ne sont pas parvenus à bonifier le résultat obtenu à Port Moresby et s’inclinent sur le score de 2 buts à 1.

Dans un stade Pater bien garni pour l’occasion et acquis à leur cause, les Toa Aito n’ont pas su profiter de cet avantage et ont cruellement manqué d’inspiration ce soir. Après avoir regagné les vestiaires avec un score nul et vierge à la pause, la sélection polynésienne s’est fait surprendre à deux reprises par Patrick AISA (62′; 74′) entré en jeu à la reprise.

Les Toa Aito ont poussé dans les 15 dernières minutes et sont parvenus à réduire le score dans le temps additionnel grâce à Tauhiti KECK (90’+3′) qui avait remplacé un Manarii PORLIER éteint ce soir. Les locaux se sont procurés une grosse occasion en toute fin de match mais les papous ont tenu bon et se sont adjugé la victoire. TAH 1-2 PNG

Cette défaite ne les élimine pas encore de la compétition, mais les rouges devront désormais attendre les résultats de la double confrontation entre les Iles Salomon et la Papouasie-Nouvelle Guinée pour connaître leur sort.

En effet, toujours leader du groupe avec 2 victoires et 6 points en 4 matches, l’équipe de Ludovic GRAUGNARD, a déjà disputé la totalité de ses matches de poules contrairement à ses deux autres adversaires dans la poule B, qui comptabilisent tous deux à 3 points, et à qui il reste encore 2 matches.

Selon le sélectionneur tahitien,  l’équipe a manqué d’impact au milieu de terrain: ” J’avais dit avant le match que la bataille du terrain serait importante. Les papous sont arrivés avec énormément d’envie parce qu’ils étaient obligés d’espérer.

J’ai trouvé que dans l’ensemble du terrain ils nous ont dépassés. On a perdu énormément de ballons et de duels donc c’est pour moi une des clés du match. Et après on a manqué de lucidité dans les gestes même si on a été dans l’ensemble assez inoffensifs (…) on a fait des mauvais choix voilà donc”

Ludovic GRAUGNARD était déçu et n’a pas reconnu ce soir l’équipe qui avait obtenu les 3 points une semaine plus tôt: “la déception est là puisque je n’ai pas reconnu mon équipe physiquement”.

Assumant pleinement la défaite de son équipe, il précise toutefois que le long voyage n’a pas aider ses joueurs “on a fait 36 heures à l’allée et 36 heures au retour. Donc on a fait deux fois ce voyage en moins d’une semain. Ajoutez à cela le fait que les joueurs ont repris leur emplois respectifs hier et ont également travaillé aujourd’hui. J’ai donc senti un certain manque de fraîcheur chez certains joueurs aujourd’hui. Mais je ne peux pas faire qu’avec des joueurs sans emplois, je prends les meilleurs joueurs qu’ils soient salariés ou non” .

Il aurait souhaité disposer de son groupe à temps plein afin de pouvoir s’entraîner et surtout bien récupérer, ce qui était le cas la semaine dernière: “En Papouasie, les joueurs sont regroupés a l’hôtel et le jour ils s’entraînent, puis pensent et mangent football. Donc ça c’est un problème qu’il va falloir résoudre dans un avenir proche pour que la sélection soit la plus performormante possible. Je trouve qu’on est beaucoup plus performants à l’exterieur qu’à domicile donc il faut des explications, on peut en trouver, mais celle que je viens de citer en est une.”

Pour Flemming SERRITSLEV, l’entraîneur papou, cette victoire vient atténuer l’amère défaite subie à domicile mercredi dernier: « L’équipe a fait un grand match ce soir. Nous avions également fait un bon match à Port Moresby mais nous avons ressenti un sentiment d’injustice après ce carton rouge reçu par un de nos meilleurs joueurs. Mais c’est désormais de l’histoire ancienne et cette victoire ici à Tahiti nous permet de rester dans la course pour la qualification. Il faut toutefois que nous restions prudents et humbles car nous ne sommes toujours pas qualifiés. En effet ce n’était qu’une étape ce soir, il en reste 2 autres avant de pouvoir se permettre de célébrer une éventuelle qualification. »

TAHITI:

Titulaires:

1 – ROCHE Mickäel (GK); 4- PAAMA Matatia; 6- TEVAEARAI Tunoa; 7- AMAU Marama; 9 – PORLIER Manariitehauroa; 10 – TEHAU Teaonui; 11- GRAGLIA Sylvain; 14- WARREN Jay; 15- BOUREBARE Heimano; 17- TETAUIRA Jacques; 19- TEHAU Lorenzo

Remplaçants

2- TEHAU Jonathan; 3- TIATIA Taumihau; 5- ROO Rooarii; 8-  HAUATA Manuarii; 12-TEHINA Ratia; 13-KECK Tauhiti; 16- TETUANUI Bruno; 21-TISSOT Fred; 22-FAEHAU Tefai; 23-HIRIGA Stevens

 

PAPOUASIE NOUVELLE-GUINEE:

Titulaires:

21.WARISAN Ronald (GK); 5. KOMOLONG Dirik; 4. KOMOLONG Garem ; 19. WILLIS Clement ; 2. REDENUT Abel ; 17. SABUA Jacob ; 14. SIMON Emmanuel ; 8. FOSTER Michael ; 3. ALOIS Richard ; 9. DABINYABA Nigel ; 7. GUNEMBA Raymond

Remplaçants:

1.KOMOLONG Kusuga ; 6. AISA Patrick ; 12. KINI Samuel ; 15. STEVEN Philip ; 16. MUNANZI Griwi ; 22. MURRAY Donavan

Officiels:
Arbitre: Matthew CONGER (NZL)
Assistant 1: Tevita MAKASINI (TGA)
Assistant 2: Mark RULE (NZL)
4ème officiel: Joel HOPKEN (VAN)

Related posts

Comment