FTF.PF > Actualités > E.VEA > Le programme « Football for Schools » initié par la FIFA, animé en vidéo !

Le programme « Football for Schools » initié par la FIFA, animé en vidéo !

Le programme « Football for Schools » initié par la FIFA, animé en vidéo !

Rappelons que le programme Grassroots est un projet de collaboration entre la FIFA, les Associations membres et les structures éducatives d’un pays.

Grassroots, c’est le football de base, le football des enfants (6 à 12 ans), le football de l’apprentissage, et de l’amusement.

Parmi les principaux objectifs du programme Grassroots, à visée essentiellement pédagogique et sociale, on note  la formation des éducateurs-entraîneurs locaux aux techniques d’enseignement de cette discipline.

A l’initiative du Président de la FIFA, fervent défenseur de ce programme, un support vidéo est en cours de production pour offrir aux écoles primaires du monde entier, des contenus pédagogiques.

Une équipe de spécialistes a été détachée par la FIFA pour produire du contenu vidéo dans 7 nations : la Biélorussie, le Cambodge, le Brésil, Curaçao, le Sénégal, la Jordanie et Tahiti !

Ces contenus seront montés autour des jeux et différents exercices techniques qui caractérisent le football. Cet outil pédagogique, décliné en plusieurs langues, permettra aux professeurs des écoles de mette en place des séances d’apprentissage du football de base.

L’application sera disponible dès le second trimestre 2019. Les écoles qui se rapprocheront des fédérations membres de la FIFA pourront ainsi bénéficier du matériel nécessaire pour engager le programme.

Une expérience innovante à Tahiti !

Une équipe de 6 personnes s’est déplacée à Tahiti du 24 au 30 octobre dont Philip Zimmermann, Manager, Grassroots & Youth Development / Technical Development Division for FIFA, accompagné d’experts du programme Grassroots pour la FIFA et de professionnels de la communication. Notons également la présence d’Yvon Avry, expert pour la FIFA et précurseur du Futsal à Tahiti !

Les écoliers des établissements de Dragon, Excelsior, Pirae, Vénus, JT sont venus partager cet événement avec les écoliers de Val Fautaua, qui a activement participé au programme, aux côtés de la FTF et de la DGEE.

Même si le niveau de concentration a été jugé globalement timide chez les jeunes du Pacifique comparé aux joueurs de Biélorussie par exemple, l’expérience a été enrichissante.

Selon Philip Zimmermann, l’important est d’appréhender les différentes cultures et d’adapter l’outil pour assurer le succès de l’opération dans le monde entier.

Related posts

Comment