FTF.PF > Actualités > A la Une > Formation : Le Département Technique fait sa rentrée des classes. Le module U7 fait un carton !

Formation : Le Département Technique fait sa rentrée des classes. Le module U7 fait un carton !

C’est au Centre Technique de la Fédération Tahitienne de Football, ce samedi 8 septembre que s’est déroulée la première formation de la saison. Le « module U7 ». Une formation de huit heures, qui vise à former les participants à encadrer les 5 et 6 ans. Nous avons rencontré Patrice Flaccadori, Directeur Technique de la Fédération Tahitienne de Football, qui nous en dit plus sur cette formation indispensable au développement du football Polynésien.

Bonjour Patrice, cette première formation a fait salle comble !
“Oui, c’est très satisfaisant. Aujourd’hui nous avons eu 38 éducateurs, c’est fort. C’est la première fois que nous en avons autant sur une formation « Module U7 ». Et j’en ai refusé ! Cela montre qu’il y a de la 

demande et nous allons mettre en place une deuxième formation de ce module plus tard dans la saison. Mais ensuite il faut que nous soyons en capacité de proposer un suivi de qualité des éducateurs. Nous allons le mettre en place.”

C’est dans la catégorie U7 que tout commence…

La catégorie U7 c’est la genèse du football en général. C’est ici que sont les prochains talents du football Polynésien.
“Pour moi la catégorie U7 est la plus importante. C’est là que tout commence. C’est à ce moment-là que l’on donne aux petites et aux petits l’envie de venir jouer au ballon, mais après il faut les fidéliser, les accueillir et s’occuper d’eux. C’est également difficile car ils sont très jeunes et il faut arriver à capter leur attention. C’est une catégorie intéressante car souvent quand un parent vient au football c’est parce que son enfant est au football et c’est là que nous les fidélisons. Certains peuvent devenir éducateurs, ou alors aider le club en faisant l’appel, organiser les réunions, ou d’autres tâches annexes dans la structure qui vont soulager les éducateurs, et le club dans lequel leur enfant évolue.”

Quels sont les prérequis pour intégrer cette formation ?

“Les prérequis sont d’avoir une licence et d’intégrer un club. La philosophie de la formation de cadre est d’avoir un éducateur formé par équipe. Nous souhaitons retrouver dans toutes les catégories des gens formés. Le cursus idéal est celui de l’ancien joueur qui arrête sa « carrière » et vient au football car son enfant est intégré à un club de football et en profite pour passer des formations.”

C’était donc la première formation du calendrier, et quelle est la suite du programme ?
“Va suivre « Mesdames, franchissez la barrière » ce samedi 15, ensuite nous passerons sur « Gardiens de but, découverte » et le « Module Arbitrage » en fin de mois. Cette année nous allons mettre en place 18 formations FFF, 5 formations FIFA et 2 recyclages.
Il est important de rappeler l’on a envoyé les calendriers des formations de cadres et on propose en plus des certifications à des dates imposées. Le 3 novembre pour certifier le FF1 et le 10 Novembre pour certifier le CFF2. Donc les participants qui ont été attestés il y a quelques temps, devront impérativement respecter le process de certification en mettant en place le rapport de stage, l’envoyer, se faire évaluer par un tuteur en club et nous renvoyer le tout pour passer la certification. Pour le CFF3 et les autres diplômes c’est au cas par cas, dans les clubs.”

Une fois diplomés, les éducateurs ne sont pas livrés à eux même…

Je me permets de le répéter encore, ces formations sont intégralement prises en charge par la Fédération Tahitienne de Football et c’est une chance.
“Les formations et les modules sont tous pris en charges par la FTF. Ces formations sont valables sur en Polynésie Française mais aussi en France et en Nouvelle Calédonie. Ces formations sont estampillées FFF. De plus, à partir de janvier, nous équiperons les stagiaires qui viendront en cours et le déjeuner sera offert. L’an dernier on a formé 243 stagiaires et nous en sommes déjà à 38 pour cette année avec cette seule formation, c’est notamment dû à la communication qui a été améliorée, et il faut savoir que nous allons suivre les éducateurs derrière pour les accompagner. Une fois qu’ils ont fini la formation initiale, ils ne sont pas livrés à eux même.”

Patrice, quelques chiffres pour conclure ?
“L’an dernier nous avons donné 14 formations FFF/CFF, 5 formations FIFA, formés pas moins de 243 Stagiaires. Et nous avons eu moins d’un abandon par formation. La déperdition est minime. On peut conclure que les formations intéressent. Bien que le premier pas puisse être difficile car aller en formation peut être apparenté à une remise en question de la part de certains candidats. Mais une fois qu’ils sont venus, ils restent jusqu’au bout. C’est très encourageant.
J’invite les dirigeants et les éducateurs et éducatrices à venir se former. On a différents modules dont un qui nous parait très important, le CFF4 et son « Projet Club » : Comment structurer son club ou son comité futsal. Je rappelle que les formations sont ouvertes à tout le monde, comité futsal et club de football tout comme les clubs de beach soccer. Profitez-en, venez !”

En parlant de passer le flambeau, Olvier Lee, aujourd’hui coach adjoint de l’équipe premiere de l’AS TEFANA, assistait à sa première formation. Ancien joueur, il amène désormais son fils taper dans le ballon, mais ne veut pas s’éloigner des terrains pour autant…

Bonjour Olivier ! Qu’est ce qui t’a donné envie de rejoindre ce module ?
C’est ma première année en temps que coach et il me fallait commencer à me former. L’AS Tefana nous invite à participer à ces formations. C’est toujours mieux d’avoir un entraîneur et un éducateur formé. Le coût de la formation est pris en charge par la FTF, il faut en profiter.”

Et quelle est la suite de ton « cursus » ?
“J’ai pris connaissance du calendrier de la FTF et je suis intéressé par d’autres formations auxquelles je vais participer.”

Que peux tu me dire sur cette formation ?
“Pour moi c’est une découverte. J’avais jamais pris d’équipe auparavant mais faire des scéances d’entrainement c’est nouveau pour moi. C’est très intéressant. On nous a informé des coûts que cela représentait et c’est une chance qu’elle soit gratuite ici.”

Passer du coté joueur au coté entraineur c’est une manière différente d’aborder le football…
“Tout à fait ! Avant cette formation, je dépannais de temps en temps le club en tant qu’éducateur occasionnel, mais je n’avais pas les outils de formateur. Seulement une expérience de joueur. Désormais, je vais pouvoir corriger mes erreurs!” (Rires)

Merci Olivier, et bonne continuation !

Related posts

Comment