FTF.PF > Actualités > E.VEA > Edito Juillet 2017

Edito Juillet 2017

Ia ora na!

Bien qu’indispensable au bon déroulement d’une rencontre, l’arbitre est souvent critiqué, décrié, dénoncé. Dès lors, face à ces difficultés, il est légitime de se demander comment faire naître des vocations.

Fort heureusement, ces derniers temps l’arbitrage polynésien a été régulièrement mis en avant avec notamment la participation de Norbert HAUATA, Philippe REVEL à la Coupe du monde U-20 de la FIFA en Corée du Sud ou encore celle de Kader ZITOUNI à la Coupe des Confédérations en Russie.

On se souvient également de la participation de Norbert à la dernière Coupe du monde de la FIFA au Brésil en 2014 et celle de Kader à la Coupe du monde des clubs au Japon en décembre dernier.

La participation de ces arbitres aux plus grandes compétitions et les nombreux voyages et rencontres prestigieuses qu’ils ont pu effectuer ont motivé leurs jeunes confrères et consœurs.

En effet, après des semaines d’entraînement, Régina TEUA, Rani PERRY et Vaihina TEURA  ont passé avec succès les difficiles tests physiques requis par le département de l’arbitrage FIFA pour participer à des éliminatoires de Coupe du monde.

Respectivement âgées de 17, 19 et 27 ans, elles deviennent les premiers arbitres féminins de la FTF à réussir ces tests. Il s’agit d’un grand honneur pour l’institution que je préside.

Cette réussite leur ouvre désormais les portes des compétitions internationales et leur permettra ainsi d’officier lors du Tournoi féminin U-19 et U-17 de l’OFC qui se dérouleront respectivement à Auckland (5 au 20 juillet) et Samoa (7 au 22 août).

A l’instar de leurs aînés, ces jeunes polynésiennes seront dorénavant les ambassadrices du football polynésien et de notre Pays sur la scène internationale et j’espère qu’elles ouvriront la voie pour d’autres femmes dans l’arbitrage.

Je leur souhaite bon courage et tiens à remercier les membres de la Commission Fédérale de l’Arbitrage de la FTF pour leur dévouement et leur accompagnement dans la formation des jeunes arbitres.

Mauru’uru!

Thierry ARIIOTIMA

Président

 

 

Related posts

Comment