Les U-15 en Guadeloupe

Commentaires fermés 117

La sélection des U-15 de Tahiti Nui est arrivée en Guadeloupe le lundi 11 février après un long périple qui l’a mené de Tahiti à Point à Pitre, en passant par Los Angeles, Miami et Port au Prince. Logée au CREPS de Guadeloupe, la délégation tahitienne a traversé le pacifique pour disputer trois rencontres face à la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique. Retour sur ces quelques jours passés dans ce département français des Antilles.

 

Les jeunes pousses de la Fédération Tahitienne de Football avaient trois matchs au programme au cours de ce tournoi qualificatif pour Clairefontaine. Jeudi a 14h30 heure locale, Tahiti Nui démarrait sa compétition face au pays hôte. Le lendemain, c’est la Martinique qui se trouvait sur le chemin des jeunes tahitiens. Enfin, la sélection des U-15 clôturait sa compétition face à la Guyane samedi. Résumé de ces trois matchs.

 

Guadeloupe – Tahiti Nui

Cette première rencontre opposait donc la Guadeloupe, pays organisateur et grande favorite du tournoi, à la sélection tahitienne.

Les locaux vont dominer la rencontre et se procurer de nombreuses occasions mais vont se heurter à une équipe tahitienne très bien organisée défensivement, très combative  et surtout un Vaiarii Halligan des grands jours qui va stopper toutes les tentatives guadeloupéennes. La mi-temps est sifflée sur le score vierge et nul de 0 à 0.

Dans le premier quart d’heure de la seconde période, la pression de l’adversaire étant moins importante, les jeunes pousses tahitiens vont prendre le jeu à leur compte.

On se dirige vers la fin de la rencontre et à cinq minutes de la fin du temps réglementaire la Guadeloupe marque le but libérateur. La sélection de jeunes de Tahiti Nui n’est pas passée très loin d’un exploit et peut ressortir frustrée de ce match.

 

Martinique – Tahiti Nui

Pour son deuxième match, les jeunes pousses tahitiens affrontaient la Martinique, victorieuse la veille face à la Guyane sur le score de 2 à 0. Dans le match précédant la rencontre, la Guyane crée l’exploit en battant la Guadeloupe 3 à 2. Alors pourquoi pas un exploit tahitien face à la Martinique, autre grosse écurie du tournoi ? 

Mais très vite, les martiniquais vont mettre l’un des plus beaux buts du tournoi avec une frappe des 30 mètres qui va se loger dans le coin droit de Vaiarii Halligan (1 à 0 : 4ème minute). Dans la foulée, toujours dans le premier quart d’heure, les jeunes tahitiens encaissent un deuxième but sur une faute d’inattention (2 à 0).

La sélection tahitienne va tenter de réagir et sur un coup franc magnifiquement tiré par Heirauarii Salem, le cuir va toucher le barre transversale et revenir dans les pieds de Michel Maihi qui voit le ballon lui passer entrer les jambes. C’était le tournant du match. La mi-temps est sifflée sur le score de 2 à 0.

En seconde période, Vaiarii Halligan va encaisser un troisième but après une percée de l’attaquant martiniquais qui remet ensuite en retrait pour un milieu qui cadre. Son tir est dévié et prend à contre-pied le gardien tahitien. Le score est lourd mais les joueurs tahitiens vont finalement réduire la marque par l’intermédiaire de Romualdo Kohumoetini qui reprend de la tête un centre de son coéquipier de Tefana, Areiti Hong(3 à 1).

La deuxième rencontre se solde par une deuxième défaite qui place Tahiti Nui à la dernière place du classement.

 

Guyane – Tahiti Nui

Le troisième et dernier match des jeunes tahitiens allait être l’occasion pour eux de se mesurer à la Guyane, vainqueur la veille de l’ogre guadeloupéen. L’objectif pour la sélection tahitienne était de sortir la tête haute de ce tournoi avec le sentiment du devoir accompli. 

Dès le premier quart d’heure, on sentait que les protégés de Tiatoa Tumaragi pouvaient bousculer ces guyanais. Sans paniquer les polynésiens réussissaient à faire circuler le ballon, et donc courir leurs adversaires. 

A la pause le score était de 0 à 0.

En seconde période, les tahitiens vont continuer à maîtriser la rencontre comme lors du premier acte, mais toujours pas de changement au tableau d’affichage. 

Malgré les différentes tentatives de Salem Heirauarii sur coup franc, le score ne changera pas lors du temps réglementaire. C’est donc aux tirs au but que les deux équipes se départageront. Et à l’issue de cette épreuve, ce sont les tahitiens qui l’emportent. Score final : 4 à 3. 

 

Malgré ce match référence pour les jeunes pousses tahitiens, la sélection termine à la dernière place du tournoi avec 2 points au compteur. Mais cette expérience, face à des équipes d’un tout autre niveau que celui dont ils ont l’habitude, devrait permettre à ces jeunes de progresser. Quatre d’entre eux iront d’ailleurs effectuer un stage à Clairefontaine.  

Jean-Paul Tanguy

View all contributions by Jean-Paul Tanguy

Website: http://www.ftf.pf